[Rennes] Un volontaire communiste libertaire au sein des YPG raconte

Mot-clefs: Guerre -ismes en tout genres (anarch-fémin…) libérations nationales
Lieux: Rennes

le mercredi 30 mai 2018 à 20:00

BabaZula182,

Avenue Général George Patton, Rennes

32214713_1771107362975867_5614825817101041664_o-medium

Mercredi 30 mai à 20h au bar Babazula, Alternative libertaire Rennes co-organise avec les Amitiés Kurdes de Bretagne et Amara - Centre de la communauté Démocratique Kurde de Rennes, une rencontre-débat avec un volontaire révolutionnaire au sein des YPG. L’occasion de rencontrer un camarade qui a arpenté le Rojava en 2016-2018, et pourra donner son point de vue sur la dynamique émancipatrice, ses limites, son potentiel, et l’indispensable solidarité internationale.

Depuis 2014, son rôle de rempart face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient a placé la gauche kurde sous les feux de la rampe.
Ce que l’on sait moins, c’est que dans les zones qu’elle contrôle, et notamment au Kurdistan syrien (Rojava) elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d’une certaine façon, laïques.
Pour cette raison, elle fait peur aux tyrans de la région : les régimes turc, iranien ou syrien.
Cette situation inédite appelle un soutien de toutes et tous les révolutionnaires et anticolonialistes sincères.
Un soutien acritique ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu’une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France...).
C’est de tout cela que nous voulons parler.


AU PROGRAMME

- Projection du film de Chris den Hond et Mireille Court, Rojava, une utopie au cœur du chaos syrien (45 minutes) ;
- Présentation du livre Kurdistan Autogestion Révolution, éd. AL, mars 2018 ;
- Intervention d’Arthur Aberlin, militant communiste libertaire français engagé dans les YPG en 2017.

Commentaires