urgent grévistes de la faim lillois au CRE de rennes

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux: Rennes

5 sans-papiers de lille sont arrivés au centre de rennes jeudi soir. Au 50ème jours de grève de la faim, ils sont également en grève de la soif depuis deux jours

RDV demain au centre de rétention 9H00 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Après l'expulsion de la bourse du travail de lille mercredi matin, 70 sans-papiers ont été arrêtés dont 20 grévistes de la faim. ils ont été éparpillés dans divers CRE à travers la france : en plus de lille, bordeau, cergy pontoise, toulouse et rennes. Une partie d'entre eux ont été libérés suite aux jugements rendus aujourd'hui (au moins tous ceux de lille + d'infos sur IMC lille), à rennes par contre leur rétention a été prolongée de 15 jours. Ils ont décidé de faire appel de cette décision, sachant notamment que la cimade n'est pas encore présente sur ce centre nouvellement ouvert. L'appel doit être déposé dans les 24h, puis la décision d'expulsion pourrait être très rapide. Seulement apparement l'avocat ne serait pas là ce WE! bref, on est deux personnes sur place qui venont de lille mais très peu de soutiens rennais ou bretons sont dispo. Seulement une personne a pu se rendre au CRE et puis au tribunal avec l'une d'entre nous. on y retourne demain matin dès 9 heures. on a besoin d'aide, juridique notamment, mais aussi et surtout pour faire pression et soutenir les grévistes. l'un d'entre eux au moins est dans un état critique. Rappelons qu'ils sont en grève de la soif depuis deux jours et que demain samedi ça fera 50 jours de grève de la faim.
RDV demain au centre de rétention 9H00!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
en tout état de cause on repostera des nouvelles demain sur le site.
CIRCULONS IL Y A TOUT A VOIR!!!!!!!!!!!!!!!

Commentaire(s)

> Plus d'infos sur la gréve de la fin des sans papiers :

Chronologie des évènements depuis le début de cette grève sur http://lille.indymedia.org

> précision pajol

copié collé d'un mail envoyé sur pajol :

l'avocat des grévistes de rennes vient de m'appeler pour dire qu'il faisait bien

leur appel ce WE. la personne en grève que j'ai eu au téléphone du centre de

rétention a du mal comprendre et flipper. Voilà Désolée. si y a des gens qui

peuvent rectifier ça sur indy.nantes ce serait bien, moi je dois être au CRA

dans 4 minutes.

> alors ?

Alors comment que ça c'est passé ce rassemblement quels sont les nouvelles des personnes retenues ?

> RDV tribunal administratif lundi 14h

On a pu rendre visite aux grévistes guinéens hier et aujourd'hui. 4 sur 5 se sont vu rejetés hier soir l'appel de la décision de prolongement de rétention de 15 jours et sont donc maintenus en rétention.Le 5ème sera jugés demain matin à 9h30 au parlement sur cette question. Ils boivent à nouveau un peu d'eau mais se voit refuser thé et café distribués aux repas sous prétexte qu'ils ne mangent pas (les distributeurs sont payant et en les rafflant à lille, on leur a pas trop laissé le temps d'économiser pour la vie en rétention!!). par ailleurs, l'eau du robinet les rend malades et on n'a pas le droit de leur ramener des bouteilles d'eau !!! on a quand même pu leur ramener des fringues propres et des clopes. Concernant l'appel sur l'APRF, le jugement a lieu demain à 14h au TA pour les 5 de même que pour le cas d'un autre guinéen arrêté à Poitier et d'une congolaise mineure. nous organisons donc un rassemblement demain à 14h devant le TA. certains d'entre nous iront au parlement demain matin tandis que d'autres diffuseront des tracts aux alentour du TA appelant au rassemblement de 14h et à une réunion mardi soir à 18h30 à la MIR. voilà les nouvelles pour l'instant.

> précisions pour demain

quelques précisions pour les jugements de demain:

- en plus du TA demain à 14 h, il y a également des audiences le matin à 10 H 30, mais ceux du matin passent d'abord en appel (sur la rétention) à 9 H 30 à côté au Parlement.

- 1 russe passe devant le juge des libertés et de la détention demain matin

> contenu du tract pour le rassemblement au TA lundi 14h

LE CENTRE DE RETENTION VIENT D’OUVRIR A RENNES-St JACQUES :

LES PROCES DE RECONDUITE A LA FRONTIERE SE MULTIPLIENT !

8 sans-papiers sont jugés ce lundi. Parmi eux 5 guinéens en grève de la faim sont en grève de la faim depuis 53 jours

Le mercredi 1er août, le nouveau Centre de Rétention Administrative (CRA) vient d’ouvrir ses portes à St Jacques, tout près de l’aéroport de Rennes. Il a pour fonction de retenir des sans-papiers en attente de leur jugement d’expulsion. Véritable prison pour sans-papiers, ce CRA doit son existence à la politique de renforcement des reconduites à la frontière exigée par le nouveau gouvernement. L’ouverture en plein été n’est pas un hasard : les procès se multiplient alors que la période estivale rend la mobilisation de soutiens aux sans-papiers très difficile.

Pour le remplir rapidement, des sans-papiers sont arrêtés un peu partout en France. Parmi eux, 5 guinéens lillois en grève de la faim depuis le 15 juin. En effet, 116 sans-papiers ayant commencé la grève de la faim à Lille ont été évacués le 1er août de la bourse du travail qu’ils occupaient et 56 ont été disséminés dans les centres de rétention de Lesquin, Toulouse, Cergy-pontoise, Bordeaux et Rennes.

Sur les 5 grévistes guinéens retenus à Rennes, 4 se sont vu rejeter hier soir l'appel de la décision de prolongation de rétention de 15 jours et sont donc maintenus en rétention. Le 5ème sera jugés lundi matin à 9h30 au parlement sur cette question. Après deux jours sans boire, ils boivent à nouveau un peu d'eau mais se voit refuser thé et café distribués aux repas, sous prétexte qu'ils ne mangent pas (les distributeurs sont payant et en les rafflant à lille, on leur a pas trop laissé le temps d'économiser pour la vie en rétention !!). Par ailleurs, l'eau du robinet les rend malades et on n'a pas le droit de leur ramener des bouteilles d'eau !!! Des soutiens ont quand même pu leur ramener des fringues propres et des clopes.

Le jugement en appel sur la reconduite à la frontière des grévistes de la faim a lieu ce lundi à 10 h30 et 14h au tribunal administratif (TA) de Rennes. Il sera également question de la reconduite à la frontière d'un autre guinéen arrêté à Poitiers, d'une congolaise mineure de 16 ans et d’un russe.

SOYONS NOMBREUX POUR LES SOUTENIR !

Exigeons :

- la libération des sans-papiers détenus au Centre de Rétention de Rennes

- le rapatriement immédiat des grévistes de la faim dans les services hospitaliers de Lille

- leur régularisation ainsi que celle de tous les sans-papiers ! ! !

Rassemblement lundi 06/08 à 14h devant le TA

Réunion mardi 07/08 à 18h30 devant le local de la MIR, 7 quai Chateaubriand,

> Cas du Guinéen

Bonjour,

Concernant le Guinéen qui devait passer au TA lundi, son APRF a été abrogé par le Prefet du 49. En fait Sény est de Poitier, mais il a été arrété à Angers. Merci pour l'aide que vous avez pu 'lui et nous' apporter

Alain