A propos de la publication des photos de tortures en Irak

Mot-clefs: Archives
Lieux:

La médiatisation des tortures commises en Irak, doit être interprétée avec prudence. Lorsque l'émotion est grande, les manipulations de l'opinion publique le sont aussi.


1. La liberté d'expression est une condition nécessaire
mais pas suffisante d'une démocratie. Autrement dit, ce n'est
pas parce qu'il y a liberté d'expression qu'il y a
démocratie. Pour qu'il y ait démocratie il faut
également (i) que justice soit rendue en proportion de la
gravité des crimes commis, et (ii) que chacunE soit jugéE
également (pas de justice de classe). Ainsi sous le
régime franquiste, les cercles marxistes étaient
tolérés ... mais ça torturait ferme dans les
commissariats. Et aux USA, Nixon a été condamné
mais il a juste été obligé de démissionner.
En 1986, les USA ont été condamnés par la Cour
Internationale de Justice pour l'agression de la population du
Nicaragua (30.000 morts). Le gvt US de l'époque, sommé
d'indemniser les familles des victimes, a tout simplement
décidé de ne plus reconnaître la CIJ (GW Bush a
fait de même avec la Cour Pénale Internationale). Quant au
président US de l'époque il n'a évidemment
été condamné à aucune peine malgré
qu'il ait commandité l'assassinat de milliers de civilEs
innocentEs.



2. Il est étonnant que les images de tortures soient
publiées seulement maintenant (par des chaînes de TV US),
alors que ces faits ont toujours existé, que ce soit en Irak ou
par toute armée d'occupation dans l'histoire de
l'Humanité. Par conséquent il se pourrait que ces
publications aient été décidées par le
gouvernement US lui-même afin de "justifier" le départ des
troupes US tout en donnant l'image d'un pays respectueux des principes
démocratiques, malgré les milliers d'assassinats de
civilEs et soldats  irakienNEs et le pillage des ressources
pétrolières du pays, tout cela commandité par le
président GW Bush et ceux qui le contrôlent. Tiens
à propos, vous rappelez-vous de la photo de cette petite
vietnamienne courant nue sur un chemin entre des champs de riz, des
lambeaux de peau se détanchant de son corps brûlé
par une bombe au napalm. Cette photo a "provoqué" le
départ des troupes US du Vietnam. Le président US de
l'époque n'a du rendre compte ni devant la justice US, ni devant
une justice internationale pour les milliers de meurtres de civilEs et
militaires vietnamienNEs qu'il avait commandité (les
généraux nazis ont pourtant bien été
condamnés par le href="http://www.fromthewilderness.com/free/ww3/013003_nurenberg.html">tribunal
international de Nuremberg
).



3. Dans ce href="http://www.cbsnews.com/stories/2004/05/11/60II/main616849.shtml">reportage
vidéo de CBS
(cliquer sur le petit icône orange), les
soldats tortionnaires sont presque présentés comme des
victimes de leurs supérieurs qui ne les auraient pas
informés sur les droits légitimes des prisonniers de
guerre. Apparemment de nombreux citoyens US ignoreraient que ce n'est
pas très sympa d'uriner sur des prisonniers, de leur enfoncer
des objets dans l'anus, ou de les assassiner. Dans le chef des medias
et du gouvernement US ce n'est plus seulement une insupportable
hyprocrisie, c'est de la perversité. La société US
est malade, très malade, et les politiciens européens
sont lâches, serviles et très très hypocrites style="font-style: italic;">[cf le gvt belge, dirigé par Mr.
Verhofstadt, qui continue d'autoriser l'armée US à
utiliser les infrastructures aériennes et portuaires belges pour
acheminer des troupes et des armes vers l'Irak à partir des
bases militaires US installées en Allemagne, en invoquant une
pseudo obligation de respecter un target="_blank" href="http://www.grip.org/bdg/g2051.html">pseudo
accord
target="_blank" href="http://www.grip.org/bdg/g2051.html">secret style="font-style: italic;">(sic, merci la "démocratie"
représentative), entre les gvt belge et US]. Enfin, dans
le reportage de CBS on sent déjà poindre la manipulation
de l'opinion publique lorsque le journaliste dit que les soldats
devraient être punis avec la même
sévérité que leurs généraux,
lesquelles  ont reçu cette terrible sanction qui consiste
à recevoir un blâme par la poste, voir même
d'être renvoyés de l'armée. Voilà
certainement des peines qui décourageront définitivement
ces assassins et tortionnaires de recommettre les mêmes crimes
... Le même principe s'applique évidemment au niveau de
l'impunité des dirigeants US.



4. Les faits mentionnés ci-dessus ne sont pas en contradiction
avec le fait que les photos de tortures auraient probablement
été publiées un jour ou l'autre sur le Net. Tout
au plus le réseau libre a précipité les choses.



5. Il serait naîf de croire qu'une cour internationale pourra
faire payer les membres du régimes Bush pour leurs crimes, car
l'armée US est plus puissante que toutes les autres
armées du monde réunies. Si Nuremberg a existé
c'est seulement parce que le ... gouvernement US de l'époque
avait décidé de le créer afin d'exploiter la Shoa
pour justifier au yeux de l'opinion publique mondiale la
création d'un Etat sioniste pro-US dans cette région
stratégique qu'est le Moyen-Orient, et la violation des droits
légitimes des populations vivant depuis toujours en Palestine.



6. Nous somme à un tournant décisif de l'histoire de
l'Humanité. Le chemin qu'elle prendra dépendra de la
mesure dans laquelle les populations du monde entier, et non les
politiciens supposés les représenter, seront capables de
renverser, par la force si nécessaire, les régimes
"représentatifs" partout dans le monde afin de les remplacer par
la seule et véritable démocratie, la href="http://www.demexp.org">démocratie directe (cliquer
sur "actualiser/reload" si message d'erreur), laquelle est aujourd'hui
techniquement réaliste, href="http://www.debian.org/vote/">comme le prouvent depuis 
plusieurs années les développeurs de logiciels libre

. C'est à chacunE d'entre nous d'apprendre à utiliser ces
outils de DD
dans nos ASBL, syndicats, partis politiques, administrations et
entreprises. PS : href="http://belgium.indymedia.org/news/2002/11/38345.php">l'ONU n'est
pas une option car elle est contrôlée par ceux qui
contrôlent le gvt US
.