Basta - : Vinci demande l’expulsion immédiate des occupants

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes nddl
Lieux: nddl

Les occupants « historiques » de Notre-dame-des-Landes, soit quatre familles de paysans, vont-ils être expulsés « manu militari » de leurs lieux de vie et de travail ? C’est ce que demande Vinci (Aéroport du grand ouest), qui vient d’envoyer l’ordre d’expropriation aux occupants, par huissier interposé. Sylvie Thébault, qui fait partie de ces habitants, proteste contre cette décision. Et rappelle que les occupants sont normalement protégés par un accord du gouvernement socialiste, conclu en mai 2012 suite à une grève de la faim.

Ironie de l’histoire, c’est en pleine négociation de la COP21 que tous les occupants historiques de la ZAD (zone à défendre, ndlr) se retrouvent assignés en référé expulsion le 10 décembre 2015 à Nantes. AGO-Vinci demande l’expulsion sans délai des occupants historiques, protégés par l’accord politique de la grève de la faim de 2012 [1].

Lien Voir l'original ->