[ZAD] Discussions avec des membres de l'EZLN

Publié par le groupe: Groupzad NDDL

Mot-clefs: Resistances libérations nationales
Lieux: ZAD

le lundi 12 octobre 2020 à 19:00

à l'ambazada

LUNDI 12 OCTOBRE 2020 19H A L'AMBAZADA
------------------------------------------
Discussions sur :Gigaprojet Zapatiste : La traversée des océans par l'EZLN en 2021 pour rappeler les 500 ans de la colonisation du "Mexique" et pour décoloniser notre asservissement. (voir plus bas)

et trad de l'Appel ici: https://portapluma.blogspot.com/

Mégaprojets au Mexique & Mouvement Intergalactique : luttes internationales et décolonisation des Amériques.
------------------------------------------

Depuis l'arrivée funeste de Christophe Colomb et de ses "conquistadores" le 12 octobre 1492, les habitants originaires du continent dit "américain" ont dû faire face à une colonisation européenne génocidaire, au pillage systématique des ressources de leurs territoires et à la constitution sur leurs terres de gigantesques camps de travail forcé, nourris d'esclaves de leurs communautés ou déportés d'Afrique et de tous les continents... Une politique atroce, sanglante et cruelle à la base du système capitaliste.
Il y a 499 le 12 octobre, Hernán Cortés et son armée de 500 soldats  envahissaient les territoires qui deviendront le "Mexique". 
Mais, depuis plus de 500 ans, de l'Alaska à la terre de feu, les peuples autochtones continuent à résister et à se battre pour reprendre le contrôle de leurs territoires et décoloniser les "Amériques".

Au Mexique, les zapatistes et les quartiers, peuples, tribus et nations composant le Congrès National Indigène sont confrontés à l'intensification de ce pillage colonial au travers de toute une série de mégaprojets de dévastation mis en place grâce au pouvoir de neutralisation de la critique sur lequel peut compter l'actuel président du Mexique, Lopez Obrador, soutenu sans aucun discernement par différents acteurs de "gauche" au niveau international.

"Train maya", exploitation minière, projet intégral Morelos, corridor industriel de l'isthme de Tehuantepec... A quoi se confrontent aujourd'hui les zapatistes et les communautés indigènes en lutte au Mexique ? Depuis la ZAD et nos propres réseaux de résistance, comment lutter et articuler les solidarités face à ces mégaprojets mortifères ?
-------------------------------------------
Discussion sur les mégaprojets au Mexique et la solidarité internationale avec des collègues du Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte --- http://www.cspcl.ouvaton.org
-------------------------------------------

LES ZAPATISTES DEBARQUENT EN EUROPE !

« Face à la puissance des trains, nos canoës. Face aux centrales thermoélectriques, les petites lueurs dont les femmes zapatistes ont donné la garde aux femmes qui luttent dans le monde entier. Face aux murs et aux frontières, notre navigation collective. Face au grand capital, une milpa, un champ en commun. Face à la destruction de la planète, une montagne naviguant au petit matin. Nous sommes zapatistes, porteurs et porteuses du virus de la résistance et de la révolte. Comme tels, nous irons sur les cinq continents ».

« Une montagne en haute mer », EZLN, octobre 2020 (1)

Il y a de cela 27 ans, le 1er janvier 1994, des milliers de paysans mayas se levaient en armes dans l’État du Chiapas, l'un des plus pauvres du Mexique, et s'emparaient des principales villes de cette région frontalière avec le Guatemala. Le soulèvement a alors fait le tour du monde, et posé de nombreux jalons du mouvement « anti mondialisation », notamment à travers  l'organisation en 1996 et 1997 de « rencontres intergalactiques ». Depuis, les zapatistes ont forcé le respect dans le monde entier tant par la force de leurs paroles que par leur lente et opiniâtre construction d'auto-gouvernements et d'institutions autonomes dans leurs communautés indiennes.

Aujourd'hui face aux pillages en cours, 500 ans après l'arrivée du conquistador espagnol Hernán Cortès sur les côtes mexicaines et 20 ans après la grande « Marche de la couleur de la Terre » durant laquelle les peuples indiens mexicains avaient réclamé la reconnaissance de l'autonomie et des formes de gouvernement des communautés indiennes, les zapatistes ont décidé, pour la première fois de leur histoire, de sortir du Mexique et d'aller dans le monde entier, en commençant leur voyage par l'Europe !

Dès maintenant, la question de leur accueil et de la logistique de leur voyage se pose... Car les zapatistes et les délégué.e.s du Congrès National Indigène qui viendraient au printemps prochain ont décidé de faire le voyage en …bateau. A nous de voir ce qu'il est possible de faire pour leur faciliter la traversée !

Pour discuter de ce gigaprojet zapatiste face aux mégaprojets capitalistes

RENDEZ-VOUS CE LUNDI 12 OCTOBRE 2020
A 19H  A L'AMBAZADA

1- Une première traduction du communiqué zapatiste est disponible sur https://portapluma.blogspot.com