Plus de 300 personnes réunies à Nantes en soutien au peuple colombien

Mis a jour : le dimanche 9 mai 2021 à 15:18

Mot-clefs:
Lieux: Nantes

- Il y a pire que le virus, c'est nos gouvernements -
Depuis le 28 Avril, un mouvement social massif défie le gouvernement colombien. À l'origine la protestation ciblait le projet de réforme fiscale du président d'extrême-droite Ivan Duque, soutenu par les États-Unis et Macron. Cette réforme aurait précarisé davantage une partie de la population, mais le pouvoir a reculé sous la pression de la rue et a dû annoncer son retrait.

1-medium

2-medium

3-medium

Cependant la contestation continue en Colombie. Aujourd'hui, syndicalistes, étudiant.es et indigènes se mobilisent pour des conditions de vie dignes et contre les violences policières. Grève générale et émeutes se succèdent dans les grandes villes du pays.

Les manifestations font face à une répression sanguinaire. L'État d'exception a été décrété, policiers et militaires terrorisent la population. Des ONG rapportent un bilan humain terrifiant avec plusieurs dizaines de morts et de mutilations, et des cas de détention arbitraires, de viols punitifs et de torture.

Un peu partout à travers le globe, la diaspora colombienne tente de mobiliser l'opinion publique à l'international afin de dénoncer les exactions du régime colombien. C'est donc dans ce contexte qu'à Nantes, un rassemblement de soutien s'est tenu ce samedi 8 Mai. Plusieurs centaines de colombien.nes et leurs soutiens ont occupé la place royale pour dénoncer les massacres. Pendant quelques heures la fontaine et la place se sont drapées des couleurs colombiennes. Des prises de parole et un concert de rue ont été organisés pour demander la démission du gouvernement qui réprime férocement le mouvement social.Solidarité avec le peuple colombien en lutte !

Photos : Bruno Ignace Bardé

Link_go https://www.nantes-revoltee.com