[ Laide - gique ] - Procès contre des anarchistes : le spectacle continue !

Mis a jour : le samedi 3 octobre 2020 à 15:41

Mot-clefs: anti-repression
Lieux: belgique

procès contre des anarchistes en Belgique

Alors que le secteur culturel tente toujours de trouver un accord sur les mesures sanitaires à mettre en place avec un quelconque politicien en charge de la question, il y a bel et bien une salle de spectacle qui reste ouverte et tourne à plein régime.
Nous sommes donc au grand regret de vous annoncer la performance théâtrale qui aura lieu les 8 et 9 octobre 2020 au palais de justice de Bruxelles (ce mastodonte qui domine le quartier pauvre des Marolles et dont la grandiloquence a fait rêver plus d’un autoritaire).

Hélas, étant donné qu’il s’agit d’une procédure d’appel, le scénario ne brillera pas par son originalité. Mais soyez sûrs de ne pas être déçus par les incroyables tours de passe-passe de notre prestidigitateur, le procureur Malagnini.

Venez découvrir comment il lui suffit d’accoler une personne à une autre afin de créer l’illusion d’une organisation. Plus fort encore : en y ajoutant quelques chefs d’inculpation, il parvient même à invoquer une organisation criminelle (l’idée originelle de faire sortir de son chapeau une organisation terroriste ayant été recalée par son propre metteur en scène qui la trouvait trop farfelue).
Vous serez abasourdis en voyant comment il transforme un feu d’artifice de solidarité avec des migrants incarcérés en une incroyable tentative d’incendie à l’encontre de ces mêmes personnes.
Vous resterez bouche bée devant le fait que l’absence de preuves devient en fait… la preuve (tour uniquement possible grâce au fait que le dit « modus operandi » des accusés est de ne pas être identifiables… thèse d’ailleurs étayée par l’impossibilité de les identifier, haha, magie !).
Vous attendrez avec impatience la participation de son assistante, la juge d’instruction Panou. Sera-t-elle capable de nous expliquer comment une enquête qui part à la pêche aux accusations n’est pas du tout pro-active1, mais bien réactive2 ? (« Certes, votre honneur, une enquête proactive aurait été illégale dans ce contexte. Mais, des faits ont eu lieu à un moment donné. Donc, avec le recul, il s’agit bien une enquête réactive ! »)

Voici un avant-goût amer de ce spectacle qui est déjà en scène depuis 2009 sur les planches policières et depuis 2016 dans les couloirs de la justice. Une pièce basée sur des faits réels, mais qui dénature plusieurs années de lutte et de complicités combatives contre les expulsions, les prisons, les frontières et d’autres institutions de cette société oppressive. Nous savons parfaitement bien que nos vies et nos expériences collectives ne rentreront jamais dans leurs fables. Et pourtant, les scénaristes de cette piètre intrigue semblent déterminés à vouloir révéler de nouveaux talents de coupables à quelques figurants de mauvaise composition.

Faites donc ce que bon vous semble en ces jours de représentation.
Les accusés en feront de même.

On vous tiendra au courant de la suite du programme.

Des anarchistes (plus ou moins) concernés par ce qu’il se passe à Bruxelles et ailleurs.

PS : le seul PS qui vaille est le post-scriptum
Post-scriptum 1 : le rendu de jugement devrait arriver endéans le mois qui suit le procès.
Post-scriptum 2 : pour plus d’infos sur cette affaire : https://lalime.noblogs.org/proces-contre-des-anarchistes-en-belgique/

La_lime_-_contre_la_r_pression-medium
Contre la répression

procès contre des anarchistes en Belgique

De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes – mais toujours sans concessions – qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages… bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions.

Initialement poursuivis pour “participation à un groupe terroriste”, c’est finalement sous l’inculpation d'”association de malfaiteurs” que 12 compagnons seront jugés tout au long de la semaine du 29 avril 2019.

Nous reprenons ci-dessous les textes, affiches et initiatives solidaires sortis à ce propos depuis le côté anti-autoritaire.

Commentaire(s)

> Anarchists on trial : the show goes on !

While the cultural sector is still trying to find an agreement on the sanitary measures to implement with any politician in charge of this question, there is in fact a venue which stays open and at full capacity.

It is with great regret that we announce you the theatrical performance that will take place on the 8th and 9th of october 2020 at the law court in Brussels (the "palais de justice" - this monster that overlooks the poor neighborhood of the Marolles, and whose pomposity has been a dream for more than an authoritarian).

Unfortunatley, given the fact that it’s an appeal procedure, the script will not be remarkably uncommon. But for sure, you won’t be disappointed by the incredible conjuring tricks done by our illusionist, the prosecutor Malagnini.

Comme and discover how all he has to do is to lump together one person to the other to create the illusion of an organization. Even better : by adding some main charges, he even manages to conjure a criminal organization up (the original idea of pulling a terrorist organization out of his hat being turned down by it’s very own producer, who considered it too much off-the-wall).

You will stay speechless in the face of an absence of proofs that turns out to be actually... the proof (trick only made possible by the fact that the claimed "modus operandi" of the defendants is to be unidentifiable... a theory incidentally supported but the impossibilty of identifiying them, haha, as if by magic !).

You will look forward to his assistant’s participation, the examining magistrate Panou. Will she be capable of explaining to us how an investigation that goes looking for accusations is not at all proactive, but reactive ? ("Admittedly, Your Honor, a proactive investigation would have been illegal in this context. But facts have occured at some point. Therefore, retrospectively, a reactive investigation is definitely what it’s about !")

This is a bitter foretaste of the show that is now playing since 2009 on the police stage, and since 2016 in the halls of the justice system. A play based on true facts, but who is distorting several years of combative struggle and complicities against deportations, prisons, borders and other institutions of this oppressive society.

We know perfectly well that our lives and our collective experiences will never fall into their categories. Yet, the scriptwriters of this poor plot seem determined to be willing to reveal new talents of culprits to some unaccommodating walk-on actors.

Feel free to do wathever you like during these performance days.
The defendants will do likewise.

We will keep you informed about what comes up next.

- Some anarchists (more or less) concerned by what is going on in Brussels and elsewhere.

PS : the only PS that matters is the post-scriptum.
Post-scriptum 1 : The verdict will arrive within the month following the trial.
Post-scriptum 2 : For more informatin regarding this case : https://lalime.noblogs.org/proces-contre-des-anarchistes-en-belgique/

> ...

- Laide - gique
- PS : le seul PS qui vaille est le post-scriptum
- le reste...

Mon dieu que c'est lourdingue, pas drôle et faussement prolo

- dont la grandiloquence a fait rêver plus d’un autoritaire

Un autoritaire, ca se fabrique dans quelle usine à humains ? On imagine que vous vous êtes des "anti-autoritaire" ? Parcequ'il suffit de l'affirmer avec sa bouche ? Essentialisme idéologique...

> C'est ton dieu qui le dit !

Ton dieu trouve que toi, troll, tu es lourdingue, faussement prolo, pas drôle et grillé comme étant essentiellement autoritaire par essentialisme !

> ...

J'ai pas de dieu et et je suis vraiment prolo