Soutien total aux militant-e-s BDS poursuivi-e-s par le gouvernement allemand !

Mis a jour : le mardi 4 août 2020 à 16:51

Mot-clefs: Racisme Répression Resistances antifascisme libérations nationales
Lieux:

Communiqué de la Campagne BDS France. Le 20 Juillet 2020.

La Campagne BDS France exprime sa solidarité sans réserve avec les 3 militant-e-s BDS, Stavit Sinai, Ronnie Barkan et Majed Abusalama, poursuivi-e-s par le gouvernement allemand. Stavit Sinai et Ronnie Barkan sont israélien-ne d’origine juive et Majed Abusalama est palestinien.

Ils comparaîtront devant un tribunal à Berlin le 3 août prochain.

Proce_s-berlin-medium

Leur prétendu délit ? Avoir interrompu le discours anti-BDS qu’était venue asséner à l’université Humboldt de Berlin une représentante du gouvernement israélien.

Est-il encore besoin de démontrer la nécessité du BDS face à l’impunité de l’État d’Israël, qui impose depuis 72 ans au peuple autochtone palestinien une politique qui se caractérise par le vol continu de ses terres et ses ressources, des lois et des pratiques d’apartheid, l’interdiction stricte du retour des réfugié-e-s, des assassinats et des massacres tels qu’à Gaza, la répression sans merci des résistant-e-s, un chantage permanent à l’antisémitisme …

Certains courants d’opinion estiment que l’Histoire de l’Allemagne étant marquée par le génocide nazi, il est compréhensible que cet État cherche à se prémunir contre toute accusation de faiblesse face à l’antisémitisme. Mais en réalité le gouvernement allemand est inexcusable : ménager un État qui développe au nom des Juifs du monde entier une politique raciste et cherche à rayer un peuple de la carte pour coloniser son pays, ne peut que favoriser l’antisémitisme.

Les 3 militant-e-s BDS ont eu raison d’interrompre la prestation honteuse de la représentante du gouvernement israélien. Ils l’ont fait pacifiquement, ainsi que le prouve une vidéo de l’évènement.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un tel évènement se produit. Souvenons-nous de la conférence que l’ambassadrice d’Israël en France avait voulu donner le 30 mars 2017 aux étudiant-e-s de l’Institut d’Études Politiques de Rennes : face aux protestations de militant-e-s anticolonialistes la majorité des étudiant-e-s avaient quitté la salle !

Récemment, le 11 juin 2020 la Cour Européenne des Droits de l’Homme a clairement déclaré dans un jugement se rapportant à la condamnation de militants BDS en France que le BDS relève de la liberté d’expression.

Alors, répétons-le avec de nombreux-ses militant-e-s attaché-e-s au droit international et aux droits humains universels :

Stavit Sinai, Ronnie Barkan et Majed Abusalama doivent être relaxé-e-s !

Commentaire(s)

> évidence

Ces gens militent pour des frontières !

> No border No Nation ...

... donc pas d'Etat palestinien non plus

> contre les états à venir

contre TOUS les états !

contre toutes les formes étatiques !

> No fascism, no racism

LA BOMBE PETER BEINART « Je ne crois plus en un État juif »

C’est une bombe dans son propre milieu intellectuel et affectif qu’a lancé, au début juillet, l’universitaire américain juif Peter Beinart en publiant coup sur coup deux articles dans lesquels il remet en question l’existence même de l’État d’Israël. « Yavneh : A Jewish Case for Equality in Israel-Palestine » (Yavneh : un plaidoyer juif pour l’égalité en Israël-Palestine) est paru le 7 juillet dans le trimestriel progressiste Jewish Currents dont Beinart est rédacteur en chef.
Le second, sous un titre plus provocant : « I No Longer Believe in a Jewish State » (Je ne crois plus en un État juif), est sorti le lendemain dans le New York Times.

https://orientxxi.info/magazine/je-ne-crois-plus-en-un-etat-juif,4036

> Plus de 150 organisations dénoncent les propos du CRIF Midi-Pyrénées et soutiennent le Collectif Palestine Vaincra

Dans un court communiqué publié ci-dessous, 160 organisations dénoncent les propos de Franck Touboul, président du CRIF Midi-Pyrénées, et apportent leur soutien au Collectif Palestine Vaincra. Cette large condamnation regroupe des organisations de 21 pays : Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Bahrein, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Liban, Palestine, Pays-Bas, Philippines, Suède, Suisse, Tunisie, Turquie et USA.

De nombreuses organisations de soutien au peuple palestinien en France et ailleurs se sont joints au communiqué (comme l’AFPS, la Campagne BDS France, CAPJPO-Europalestine, Samidoun, Palestinian Youth Movement ou encore BDS Bahreïn) mais aussi diverses organisations syndicales, antifascistes, antiracistes et progressistes. Par ailleurs, des associations de communautés immigrées en Europe ont largement appuyées cet appel en particulier marocaines, tunisiennes, algériennes, philippines, turques et kurdes.

Ce large soutien témoigne du double échec de la stratégie du CRIF Midi-Pyrénées. D’abord, il échoue dans sa tentative d’isoler le Collectif Palestine Vaincra par ses accusations mensongères, mais en plus il renforce le mouvement de la solidarité avec la Palestine qui refuse de se laisser intimider.

Si vous souhaitez soutenir cet appel, envoyez nous un mail à collectifpalestinevaincra@gmail.com

Mercredi 1er juillet, 24 associations, collectifs et partis organisaient à Toulouse un rassemblement contre le plan d’annexion israélien de la Cisjordanie qui a réuni plusieurs centaines de personnes. Franck Touboul, président du CRIF Midi-Pyrénées, a vivement réagi en menaçant et diffamant les organisateurs, en particulier le Collectif Palestine Vaincra. Nous dénonçons ces méthodes inacceptables qui sont de graves atteintes à la liberté d’expression et à la liberté de manifestation.

Act Up Sud-Ouest
ACTA
Action Antifasciste Paris-Banlieue
Action Antifasciste Pau
Action contre le Chômage Gironde – AC !
AFD International (Belgique)
AFPS – Association France-Palestine Solidarité
AFPS 59/62
AFPS Paris 14-6
AFPS Paris-Sud
AFPS-BDSF 63
Africa for Palestine (Afrique du Sud)
Agir pour le Changement et la Démocratie en Algérie – ACDA
Al-Awda – The Palestine Right to Return Coalition (USA)
Alkarama Palestinian Women’s Mobilization (État espagnol)
Amis de la Palestine contre l’impérialisme et le sionisme (Turquie)
Anakbayan Europa
ANC – Association Nationale des Communistes
ANC 13
Anti Imperialist Action Ireland (Irlande)
Argenteuil Solidarité Palestine
Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie
Association Démocratique des Tunisiens en France – ADTF
Association des Marocains en France – AMF
Association des Palestiniens en France
Association des Travailleurs Maghrébins de France – ATMF
Associazione Amicizia Sardegna Palestina (Italie)
ATIK – Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe
Attac Toulouse
BADIL Resource Center for Palestinian Residency and Refugee Rights (Palestine)
BDS Bahreïn
BDS Los Angeles (USA)
BDS Vancouver – Coast Salish Territories (Canada)
BDS Zurich (Suisse)
Campagne BDS France
Campagne BDS France Marseille
Campagne BDS France Montpellier
Campagne BDS France Toulouse
Campagne de boycott des supporters d’Israël (Liban)
Campagne Free Ahmad Sa’adat (International)
Campagne internationale pour la libération de Georges Abdallah (Liban)
Campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah
Canada Palestine Association (Canada)
CAPJPO-Europalestine
Centre de la Communauté Démocratique Kurde de Toulouse – CDK
CGT Educ’action 31
CGT Mecahers
Collectif 65 pour la libération de Georges Ibrahim Adallah
Collectif Algérie Démocratique Toulouse
Collectif de soutien à la résistance palestinienne 59
Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine
Collectif Justice pour la Palestine Annecy
Collectif Ni Guerres ni État de Guerre
Collectif Palestine Vaincra
Collectif pour la Libération de Georges Abdallah 33
Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah
Collectif Solidarité Palestine Ouest Étang de Berre
Collettivo Autonomo Lavoratori Portuali (Italie)
Collettivo Studenti Federico II (Italie)
Comité 31 du Mouvement de la Paix
Comité d’action et de soutien aux luttes du peuple marocain
Comité de Liberté Pour Musa A?o?lu
Comité de solidarité pour la libération de Georges Abdallah (Tunisie)
Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie – CRLDHT
Confédération Européenne des Immigrés Opprimés – Aveg-KON (Europe)
Confédération Nationale du Travail 31 – CNT
Coordinamento Napoli Palestina (Italie)
Couserans-Palestine 09
Cri rouge pour la défense des prisonniers révolutionnaires
Decolonizer (Belgique)
Eunomia
Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives – FTCR
Fondation Frantz Fanon
Forum Palestine Citoyenneté
France Insoumise Pau
Free Palestine Movement (USA)
Front Anti-impérialiste
Front de résistance et de solidarité avec la Palestine « Ghassan Kanafani » (Grèce)
Front Populaire de Turquie
FUIQP – Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires
FUIQP 38
GABRIELA Alliance of Filipino Women
Gauche Independantiste Bretonne – Breizhistance
Groupe Libertad de la Fédération Anarchiste
Halk Evi – Mala Gel (Belgique)
Hirak, Mouvement de la Jeunesse Palestinienne Berlin (Allemagne)
Independent Jewish Voices University of British Columbia (Canada)
International Action Center (USA)
International Jewish AntiZionist Network (International)
International League of Peoples’ Struggle – ILPS (International)
International Solidarity Movement – Northern California (USA)
International Solidarity Movement France
Internationalt Forum/the Middle East Group (Danemark)
Jeune Garde Lyon
Jeunes Communistes 42
Jeunes Communistes 94
Jeunes Révolutionnaires
Jeunes Révolutionnaires Genève (Suisse)
Jeunesse Solidaire Genève (Suisse)
Jews for Palestinian Right of Return (USA)
Just Peace Advocates (Canada)
Just Peace Committee – Vancouver (Canada)
La Fronde (Belgique)
Labor for Palestine (USA)
Les Amis du Monde Diplomatique
Maoist Communist Party – Organizing Committee (USA)
Mensa Occupata (Italie)
Montreuil Palestine
National Democratic Front of the Philippines (Philippines)
National Lawyers Guild Palestine Subcommittee (USA)
New-York City Jericho Amnesty Movement (USA)
NPA – Nouveau Parti Anticapitaliste
NPA 31
Palestine 13
Palestine Solidarity Collective at York University (Canada)
Palestinian Youth Movement (USA)
Parti Communiste des Ouvriers de France
Parti des Indigènes de la Republique
Plate-forme Charleroi-Palestine (Belgique)
Pôle de Renaissance Communiste en France – PRCF
Pour une Ecologie Politique et Sociale – PEPS
Project South (USA)
Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture – REMCC
Rete dei Comunisti (Italie)
Revolutionäre Jugend Zürich – RJZ (Suisse)
Revolutionary Communist Group (Angleterre)
Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network
Samidoun Göteborg (Suède)
Samidoun Palestine occupée
Samidoun Stockolm (Suède)
Secours Rouge Arabe
Secours Rouge Belgique
Secours Rouge Genève (Suisse)
Secours Rouge Montreal (Canada)
Secours Rouge Toulouse
SKB – Sosyalist Kad?nlar Birli?i – Union des Femmes Socialistes (Europe)
SKB (Belgique)
SKB France
Solidarité Georges Abdallah Lille
Solidarity for Palestinian Human Rights – University of British Columbia (Canada)
Stichting Smood (Pays-Bas)
Studentato Autorganizzato Orso (Italie)
Sulong University of British Columbia (Canada)
TSP (Belgique)
Tutsaklar?n Sesi Platformu – Plateforme Voix des Prisonniers – TSP France
Unadikum (État espagnol)
Union Antifasciste Toulousaine
Union Communiste Libertaire Toulouse et alentours
Union des EtudiantEs de Toulouse
Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne – UTAC
Union Juive Française pour la Paix – UJFP
Union Syndicale Solidaires
Union Syndicale Solidaires 09
Union Syndicale Solidaires 31
Unione Democratica Arabo Palestinese (Italie)
Unité Communiste
US Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel (USA)
Victory to the Intifada (Angleterre)
Within Our Lifetime – United for Palestine (USA)
Workers World Party (USA)

https://palestinevaincra.com/2020/07/plus-de-150-organisations-denoncent-les-propos-du-crif-midi-pyrenees-et-soutiennent-le-collectif-palestine-vaincra/

> faits

Tellement de choses fausses dans la propagande pro pal :

La députée dont la conférence a été interrompue est "Aliza Lavie"ou aliza lavi, (https://fr.wikipedia.org/wiki/Aliza_Lavie).

C'est une centriste, membre du Yesh Atid , parti de centre gauche et laïc, parti opposé à Netanyahou; parti de sionisme libéral qui prône une solution à deux états etc ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Yesh_Atid )

Donc, on ne peut pas ( sauf mauvaise foi extrême ou propagande nationaliste et antisémite lire à ce propos un autre point de vue https://antisemitism.org.il/fr/115540/ ) la qualifier de représentante du gvt ou de l'état israélien !

C'est l'ordre exécutif anti-BDS de la municipalité de Berlin, interdisant aux institutions publiques de fournir un espace d'expression au BDS. Précisons que l'Université -Humboldt- est une institution publique qui reçoit des fonds publics et qui a eu des problèmes récurrents d'antisémitisme sur cette question palestinienne à tous propos. Ielles seront acquitté-e-s sans doute.

> En y regardant d’encore plus près

C’est un truc bien rodé de la propagande sioniste de traiter de nationaliste et antisémite toute forme de critique du racisme et de l’apartheid israéliens. Mais il sera difficile d’importer ici les méthodes de votre « démocratie » :

Les forces d’occupation israéliennes arrêtent Mahmoud Nawajaa, coordinateur de BDS, au cours d’un raid nocturne

Des dizaines de soldats d’occupation israéliens ont fait irruption au domicile de Mahmoud Nawajaa, le Coordinateur général du comité national palestinien de BDS (BNC), près de Ramallah, l’ont menotté, lui ont bandé les yeux et l’ont emmené loin de sa femme et de ses trois jeunes enfants.

Un expert des droits humains a commenté l’arrestation en citant un article de la Convention internationale sur la suppression et la punition du crime d’apartheid des Nations Unies, qui définit la « persécution des organisations et des personnes, en les privant des droits et libertés fondamentaux, parce qu’elles s’opposent à l’apartheid » comme un des actes inhumains commis pour maintenir le système d’apartheid.

https://www.un.org/en/genocideprevention/documents/atrocity-crimes/Doc.10_International%20Convention%20on%20the%20Suppression%20and%20Punishment%20of%20the%20Crime%20of%20Apartheid.pdf

Le mouvement pacifique mondial de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) a été lancé en 2005 par l’écrasante majorité des syndicats, mouvements de masse, organisations de femmes et campagnes palestiniens. Il appelle à mettre fin à l’occupation et au régime d’apartheid d’Israël et à reconnaître les droits, stipulés par les Nations Unies, des réfugiés palestiniens déplacés par la force depuis 1948 à retourner dans leurs foyers.

Le BNC, la plus vaste coalition de la société palestinienne, dirige le mouvement mondial de BDS.

Dans une récente déclaration de BNC, saluant la prise de position de dizaines d’experts des droits humains des Nations Unies qui ont condamné les plans israéliens d’annexion formelle en tant que cristallisation d’un « apartheid du 21ème siècle », Mahmoud Nawajaa a dit :

« Pendant des décennies, l’inaction et la complicité internationales ont permis à Israël de violer les lois de l’occupation belligérante, de poursuivre sa colonisation du territoire palestinien occupé et d’imposer un régime d’apartheid qui est inscrit dans le droit intérieur d’Israël.

http://apartheidweek.org/wp-content/uploads/2019/03/Table_-the-system-of-Israeli-apartheid-laws.pdf

Confrontés à une annexion illégale par Israël, à son régime d’apartheid et à son déni de notre droit inaliénable à l’auto-détermination, il est grand temps que tous les États et les organisations internationales respectent leurs obligations légales en adoptant des contre-mesures efficaces, y compris des sanctions. »

http://www.alhaq.org/palestinian-human-rights-organizations-council/16890.html

> refus du ùanichéisme et des paranoïas limitantes

Il y a de la propagande et donc du nationalisme des deux cotés. Il y a des extrémistes des deux cotés, des racistes, des fascistes ...

Il y a plus que deux cotés ...

On peut aussi militer pour la destruction de tous les nationalismes, les racismes, les intégrismes et extrémismes religieux !

> Les idéologues de l'équivalence des "deux côtés"

On peut noyer le poisson en mettant en parallèle sionistes et antisionistes, racistes et antiracistes, fascistes et antifascistes, colons et colonisés, occupants et occupés, mais faudrait être très fort pour faire avaler ça aux victimes, ou même aux personnes ayant un minimum d'humanité et d'esprit critique. C'est à ça qu'on reconnait ls trolls.

> Sortir du tout ou rien

Parlons en des victimes, même des victimes que les trolls proislamistes veulent cacher, oublier, nier :

ces victimes ce sont aussi celles du Hamas, de ses polices et milices à Gaza qui font régner un ordre morale réactionnaire, sexiste, homophobe, transphobe... Ces victimes sont palestiniennes et musulmanes ...

> Le BDS contre les sionistes et les fachos

Pourquoi soutenir le mouvement BDS ?

Voici 15 raisons de soutenir le mouvement BDS pour les droits des Palestiniens à l’occasion de son 15e anniversaire.

1- Parce que le BDS est un appel éthique de la plus grande coalition de Palestiniens vivant sous l’occupation militaire, l’apartheid israélien et le déni du droit des réfugiés.

2- Parce que ça marche le BDS !

3- Parce que je crois en un monde avec des droits égaux pour tous et non des privilèges pour certains.

4 – Parce que j’étais contre l’apartheid en Afrique du Sud et que je n’accepterai pas l’apartheid en Palestine.

5- Parce que mon gouvernement, ainsi que les entreprises et les institutions basées dans mon pays, sont complices des crimes d’Israël contre les Palestiniens.

6 – Parce que je suis contre toute forme d’oppression et de discrimination.

7 – Parce que je veux mettre fin à la complicité des entreprises dans les violations des droits de l’homme.

8 – Parce que je soutiens les droits de tous les peuples autochtones, dont les Palestiniens, sur leurs terres ancestrales, leur patrimoine culturel et leurs ressources naturelles.

9 – Parce que, tout comme le BDS, je soutiens la lutte mondiale contre le racisme sous toutes ses formes.

10 – Parce que je crois au pouvoir des peuples pour changer le monde.

11 – Parce que je m’oppose au blanchiment rose [pinkwashing] , à l’écoblanchiment [greenwashing], au blanchiment par la foi, au blanchiment par le sport, au blanchiment par l’art, ou à toute autre forme de blanchiment de l’apartheid israélien.

12 – Parce que je crois qu’aucun État, y compris Israël, ne devrait bénéficier de l’impunité pour avoir violé le droit international et les droits humains.

13 – Parce que la libération des Palestiniens est organiquement liée aux luttes menées dans mon pays pour la justice en faveur des indigènes, la justice sociale, raciale, économique, de genre et climatique.

14 – Parce que je souscris aux paroles de Martin Luther King selon lesquelles les boycotts conformes à l’éthique impliquent « le retrait de notre coopération d’un système pervers » et c’est une obligation morale fondamentale.

15 – Parce que je ne peux pas et ne veux pas rester silencieux pendant qu’Israël perpétue des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, comprenant l’apartheid, le nettoyage ethnique, les punitions collectives, la détention de prisonniers de conscience et le blocus et les massacres à Gaza.

> Le BDS comprend des antisémites et des fachos

1) BDS est nationaliste

2 ) Son objet se confond parfois avec de l'antisémitisme ou la haine d'une religion

3 ) BDS comprend des fascistes (extrême-droite qui soutiennent de longue date ce projet)

4 ) C'est un point d'appui des islamistes

5 ) Cela renforce le pouvoir des crétins de politicien-ne-s des deux cotés - par la répression en Israel, par la victimisation en Palestine; ceci au détriment des populations

etc

> hors charte ?

Les "droits de propriété" sur la terre (palestiniens, israeliens ou autres nationalismes ) ne font pas ( de notre point de vue) partie des objectifs émancipateurs que portent indymedia Nantes

> Le BDS dérange beaucoup les fachos et les sionistes

Pas étonnant qu’on retrouve les potes du CRIF dans cet acharnement à défendre l’apartheid et le nettoyage ethnique de la Palestine occupée.

LE CRIF EST-IL COMPATIBLE AVEC LA CHARTE D’INDYMEDIA ?

https://iaata.info/Le-president-du-CRIF-Midi-Pyrenees-diffame-et-menace-le-Collectif-Palestine-4343.html

https://www.bdsfrance.org/a-toulouse-le-crif-promet-de-sen-prendre-a-lordre-public/

https://blogs.mediapart.fr/dominique-vidal/blog/090720/le-crif-panique-et-menace

https://europalestine.com/2020/07/10/les-methodes-de-voyous-du-crif/

> Un millier d’Israéliens appellent à la libération immédiate du coordinateur de BDS Mahmoud Nawajaa

Avant l’aube, le 30 juillet, des dizaines de soldats israéliens ont fait irruption dans la maison de Mahmoud Nawajaa, Coordinateur général du Comité national palestinien de BDS, à Kafr Abu Qash [en Cisjordanie occupée], l’ont menotté, lui ont bandé les yeux et l’ont emmené de force sous les yeux de sa femme et de ses enfants.

Deux jours plus tard, au cours d’une audition devant un tribunal militaire israélien, Mahmoud a été accusé par le service secret d’Israël de charges totalement fabriquées, remises au juge sous la forme d’un « dossier secret », que Mahmoud n’a pas été autorisé à voir. Il a seulement été questionné oralement par le juge sur ces allégations, que Mahmoud a niées.

Mahmoud n’est pas autorisé à voir son avocat, même s’il en a un. À sa place, c’est un avocat bénévole dédié à cela qui l’a assisté pendant cette procédure truquée. Comme pour presque toutes ces procédures dans un tribunal militaire d’Israël, le juge a accordé au service secret sa demande d’étendre pour 15 jours supplémentaires la détention illégale et arbitraire de Mahmoud, validant la violation de ses droits humains les plus basiques.

Ceux d’entre nous qui connaissent Mahmoud savent son engagement dans la résistance civile populaire au colonialisme d’Israël, par le moyen de boycotts, désinvestissements et sanctions. Les deux seules raisons possibles pour lesquelles Israël a enlevé Mahmoud Nawajaa au milieu de la nuit sous la menace d’armes sont qu’il est un Palestinien autochtone et qu’il plaide avec succès pour les droits autochtones, humains et civiques de son peuple.

Nous sommes un millier de citoyens d’Israël qui soutenons le mouvement mondial BDS mené de Palestine, en mots et en actions. Malgré la loi anti-boycott de l’Israël de l’apartheid, nous ne sommes pas (encore)s arrachés à nos lits au milieu de la nuit sous la menace d’armes ; nous ne sommes pas (encore) incarcérés sans accusation, procès ou date de libération ; nous sommes (encore) autorisés à parler à nos avocats ou à nos familles ; et nous ne sommes pas (encore) diffamés au tribunal comme « terroristes » afin de pouvoir nous incarcérer plus longtemps et approuver sans discussion notre torture.

Le droit au boycott est un droit civique qui ne devrait jamais avoir les sombres conséquences auxquelles Mahmoud est maintenant confronté. Cette arrestation implique Mahmoud seulement dans son engagement pour la liberté, la justice et l’égalité ; et elle implique Israël dans son engagement pour l’oppression, l’occupation militaire et l’apartheid.

Nous sommes un millier de citoyens d’Israël qui nous dressons solidairement aux côtés de Mahmoud Nawajaa et demandons sa libération immédiate.

Boycott from Within [Boycott de l’intérieur]

BOYCOTT ! Supporting the Palestinian BDS Call from Within, plus connue sous le nom de Boycott from Within, est une association de citoyens juifs et palestiniens d’Israël qui soutiennent le mouvement BDS de Boycott, désinvestissement et sanctions. Fondée en 2008, elle se décrit comme une association qui suit les principes directeurs et partage les objectifs du mouvement palestinien BDS, tels qu’ils sont définis par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI).

> Le Collectif Palestine Vaincra répond au CRIF dans le journal La Dépêche

Dans un entretien accordé à La Dépêche le 3 juillet dernier, Franck Touboul (président du CRIF Midi-Pyrénées) a tenu des propos diffamatoires et menaçants contre le Collectif Palestine Vaincra et les défenseurs de la cause palestinienne. Ces propos ont été condamnés par plus de 165 organisations originaires de 21 pays.

https://palestinevaincra.com/2020/07/le-president-du-crif-midi-pyrenees-diffame-et-menace-le-collectif-palestine-vaincra/

https://palestinevaincra.com/2020/07/plus-de-150-organisations-denoncent-les-propos-du-crif-midi-pyrenees-et-soutiennent-le-collectif-palestine-vaincra/

Suite à nos interpellations, La Dépêche nous a accordé un droit de réponse que nous diffusons ci-dessous.

Le Collectif Palestine Vaincra répond aux propos du président régional du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Franck Touboul.

Qu’est-ce qui vous a choqué dans les propos du président du Crif ?

Le président du CRIF a tenu des propos très graves contre notre collectif et tous les défenseurs de la cause palestinienne. En premier lieu, nous sommes scandalisé·e·s par le procédé abject qui consiste à rapprocher et assimiler notre collectif aux attentats antisémites de Merah et ainsi salir la mémoire des victimes. Par ailleurs, M. Touboul cherche à nous faire passer pour des fauteurs de troubles afin que la préfecture interdise nos activités. Ces incitations à la violence sont irresponsables alors même que nous tenons des stands depuis un an sans aucun souci.

Lorsqu’il dénonce le soutien du FPLP, classé comme organisation terroriste, ou l’appel au boycott qui est interdit en France, comment réagissez-vous ?

Pour ce qui est du boycott, c’est un mensonge. D’ailleurs, la Cour européenne des droits de l’Homme a condamné en juin dernier la France pour entrave à la liberté d’expression suite à la condamnation de militant·e·s pour la Palestine qui appelaient au boycott des produits israéliens. En ce qui concerne le FPLP, toutes les organisations palestiniennes qui refusent la colonisation israélienne sont considérées comme « terroristes » par l’Union Européenne. Cela en dit long sur le soutien de l’UE à la politique israélienne. C’est une opération qui vise à faire taire le peuple palestinien et ses soutiens. Il fut un temps où Mandela était lui aussi considéré comme un « terroriste ».

En quoi la remise en cause du jumelage Toulouse-Tel Aviv peut servir la cause palestinienne ?

Ce que nous dénonçons c’est la collaboration économique et politique de la ville de Toulouse avec la capitale d’un État raciste et colonial. Vouloir mettre fin à ce jumelage c’est s’opposer à cette politique. De nombreuses municipalités ont suspendu des jumelages. C’est le cas de Lille qui a suspendu son jumelage avec la ville israélienne de Safed, ou encore d’une commune du Loiret qui a suspendu son jumelage avec Tuchow, ville polonaise à la politique homophobe. Toulouse, ancienne capitale des Républicains espagnols en exil, a une longue tradition antifasciste qu’elle doit honorer en mettant fin à ce scandaleux jumelage.

L’antisionisme est-il devenu le nouveau visage de l’antisémitisme comme l’affirme Franck Touboul ?

L’antisionisme est un antiracisme. Il s’oppose à toute forme de discrimination et défend le projet d’une Palestine libre et démocratique, de la mer au Jourdain, pour tous et toutes, à égalité des droits indépendamment de la croyance religieuse, du genre, etc. Les défenseurs de l’apartheid israélien, main dans la main avec les antisémites (rappelons que les autorités israéliennes accueillent régulièrement des antisémites notoires comme le Hongrois Orban), tentent d’amalgamer antisionisme et antisémitisme afin de bâillonner le soutien au peuple palestinien.

https://palestinevaincra.com/2020/08/le-collectif-palestine-vaincra-repond-au-crif-dans-le-journal-la-depeche/

> stop propagande

Ce ne sont pas des réponses ou des infos liées à l'article, les longs copié/collés du troll pro pro pal !

> *

la propagande palestinienne est la propagande islamiste nationaliste