St Nazaire - 1 an après, nouvelle Maison Du Peuple - Rejoignez-nous!

Mis a jour : le jeudi 7 novembre 2019 à 16:01

Mot-clefs: gilets_jaunes
Lieux: Saint-Nazaire

Le 24 novembre 2018, nous ouvrions la première Maison du Peuple du mouvement Gilets Jaunes. Un an après, nous en ouvrons une nouvelle... Rejoignez-nous dans cette MdP ouverte à toutes et tous, au 37 avenue Albert de Mun à Saint-Nazaire !

Dans ce moment de lancement, nous aurons besoin de tous les volontaires pour nettoyer, rénover, construire et surtout partager des moments solidaires et fraternelles. Les dons sont également les bienvenus : nourriture, mobiliers divers, matelas, outils, palettes, bois, chauffages, etc. Voici déjà un petit aperçu de ce qui vous attend, sans tout vous dévoiler non plus ;)

ON LÂCHE RIEN !

Commentaire(s)

> AG ce vendredi à 19h

Coucou à toutes et tous du coup suite à l'ouverture de la nouvelle MDP, nous proposons de faire notre 1ère AG à 19h dans notre nouvelle maison du peuple.

Venez nombreuses et nombreux - on vous attend toutes et tous!

> ouest rance

On apprécie une fois encore la volonté de Ouest France Saint-Nazaire de creuser ses sujets ( https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/courant-coupe-la-nouvelle-maison-du-peuple-6600712 ), de donner la parole à tous les protagonistes, avec recul et sans connivence aucune avec les autorités. On apprécie également cette réactivité face aux "désordres" que nous n'avons pas encore commis mais qui ne sauraient tarder. Parce que oui, un gilet jaune ne peut qu'être désordre... Nous concernant, on compte bien NE RIEN LÂCHER, avec l'aide de la lumière du jour, à la lampe torche et la bougie, et avec celui de toutes les personnes qui le souhaiteront !

> réaction au « vœu » du conseil municipal demandant l’expulsion de la Maison du Peuple

Suite au « vœu » du conseil municipal demandant l’expulsion de la Maison du Peuple de Saint-Nazaire et alentours, les Gilets Jaunes communiquent :

Alors que deux SDF viennent de mourir dans la rue à Saint-Nazaire, les Gilets Jaunes de la nouvelle Maison du Peuple se félicitent de voir que la mairie prend soudain conscience de la nécessité de plus de logements sociaux sur la commune au point de vouloir les faire expulser de toute urgence.

Alors que ce bâtiment, comme tant d’autres, était laissé à l’abandon sans aucune perspective rapide de travaux il aura suffi que des Gilets Jaunes l’occupent pour éveiller une envie soudaine de le récupérer. L’objectif de cette démarche ne serait-il pas plutôt, comme l’a remarqué une conseillère municipale, « d’instrumentaliser » la question sociale, pour se débarrasser d’une nouvelle tentative des Gilets Jaunes de créer un lieu de rencontres, d’éducation populaire, de débats qui pourrait gêner les politiques du maire ? Un lieu qui, par ailleurs, permet aujourd’hui d’y loger plusieurs personnes en situation de précarité et qui a vocation à en accueillir d’autres.

Quel intérêt donc de faire voter ce vœu, là où la justice a déjà été saisie et qu’une plainte a été déposée contre les occupants du lieu ? Ne faut-il pas voir également dans cette démarche, une manœuvre purement politicienne qui s’inscrit dans un contexte de tensions internes au sein de la municipalité à l’approche des prochaines élections ? En définitive, l’instrumentalisation lamentable d’un mouvement social pour déterminer de quel côté se situent les conseillers municipaux.

Bien que les Gilets Jaunes se soient engagés à ne pas continuer à occuper les lieux si de réels travaux pour des logements sociaux étaient engagés, et qu’ils ne demandent qu’un bail provisoire, leur bonne volonté semble tout de même trop perturbante. Saint-Nazaire, présentée par son maire comme « ville de toutes les solidarités », va-t-elle le rester ?

Les Gilets Jaunes de la Maison du Peuple de Saint-Nazaire et alentours

>>> Audience d’expulsion annoncée le 11 décembre à 9h au Palais de justice. Les Gilets Jaunes invitent chacun, y compris les conseillers municipaux s’étant prononcés en opposition à cette expulsion, à y assister pour faire vivre leur soutien à l'extérieur du conseil municipal. <<<