Dimanche : ni dieu, ni patron, ni caddie !

Mis a jour : le samedi 13 juillet 2019 à 18:31

Mot-clefs: exclusion
Lieux:

Carrefour et Géant ont décidé de rattraper leurs "pertes" par une ouverture les dimanches matin à Angers. Partout le patronat, les actionnaires avides d'argent attaques les acquis et les droits des individu.es pour faire du profit. Le tout avec la complicité des gouvernements successifs de Droite et dit de "Gauche". Les Libéraux au pouvoir leur donnent les coudées franches.

Face à de telles perspectives, il convient de résister en demandant le retrait de cette loi. En boycottant les établissements commerciaux ouverts le dimanche. En informant les travailleurEs de leurs droits, en les incitant et en les aidant à se défendre collectivement face aux patrons qui exigent le travail dominical.

Afin de donner à chacunE la possibilité de vivre sa vie et de s'émanciper hors de l'exploitation salariale et de la consommation abrutissante, le syndicat CNT 49 revendique une répartition des richesses et du temps de travail dans un but d'égalité sociale.

Email Email de contact: stpcist49_AT_cnt-f.org

Commentaire(s)

> Nettoyage

Je me suis permis de virer du texte des balises htlm qui ne marchaient pas.

(J'espère ne pas avoir fait échouer la révolution en effaçant malgré moi un système de code à destination de forces clandestines.)

> merci

Merci, j'ai vu les balises après avoir publié.

Le copier-coller est maintenant infesté par les ennemis de la révolution.