Prolétaire ...

Mis a jour : le jeudi 11 juillet 2019 à 13:16

Mot-clefs: antitravail
Lieux:

Prolétaire ...

Personne ne t'oblige à aller à l'école après 16 ans ...
... mais tu sais que sans aucun diplômes tu seras au bas de l'échelle des exploités du travail.

Personne ne t'oblige à travailler ...
... mais si tu n'échanges pas ton travail contre un peu d'argent, tu crèveras purement et simplement de faim dehors.

Personne ne t'oblige à payer un loyer ...
... si tu t'en fous d'être à la rue.

Personne ne t'oblige à consommer ...
... si tu veux crever de faim et sans aucun vêtements.

Personne ne t'oblige à utiliser la voiture ou les transports ...
... mais sans eux, pas de déplacement, donc pas de travail, donc pas d'argent.

Personne ne t'oblige à utiliser une banque ...
... mais dans ce cas tu ne toucheras aucun salaire.

Personne ne t'oblige à utiliser une assurance ...
... mais sans elle ni foyer ni voiture.

Personne ne t'oblige à utiliser les compagnies de l'eau, du gaz et de l'électricité...
... si tu veux cuisiner, t'éclairer, te chauffer au feu de bois.

Personne ne t'oblige à obéir ni à commander ...
... mais si tu refuse : pas de place pour toi dans cette société.

Si tu n'aimes pas ces conditions de vie, personne ne t'oblige à rester dans ce pays ...
... mais ailleurs c'est pareil, ou pire.

Prolétaire, personne ne t'oblige à rien mais cette société de racket t'oblige à tout sous la menace.

Prolétaire ...

Personne ne t'oblige à aller à l'école ...
... mais tu peux bordéliser les cours, victimiser tes profs, dégrader les structures, saboter son système, voire la brûler.

Personne ne t'oblige à travailler...
... mais tu peux saloper ton boulot, saboter le fonctionnement de ta boîte et t'organiser avec tes collègues, foutre la merde, séquestrer tes chefs et occuper les locaux.

Personne ne t'oblige à payer un loyer ...
... mais tu peux squatter, organiser la grève des loyers avec les autres, séquestrer ton proprio, te ré-approprier collectivement tes lieux de vie.

Personne ne t'oblige à consommer ...
... mais tu peux voler, piller, redistribuer gratis et détruire la marchandise et organiser la récup'.

Personne ne t'oblige à utiliser la voiture ou les transports ...
... mais tu peux les cramer, les dégrader, les casser, les saboter, soutenir les grèves de tes camarades travailleurs et cheminots.

Personne ne t'oblige à utiliser la banque ...
... mais tu peux la faire sauter, la cambrioler et redistribuer ses richesses ou séquestrer ton banquier contre rançon.

Personne ne t'oblige à utiliser une assurance, ni la compagnie des eaux, du gaz ou de l'électricité ...
... mais tu peux les escroquer.

Personne ne t'oblige à obéir ni à commander ...
... et tu peux traiter ton prochain comme ton égal, et t'organiser avec lui contre la hiérarchie qui vous divise.

Personne ne t'oblige à rester dans ce pays ...
... mais tu peux en détruire toutes les hiérarchies, tous les pouvoirs, tu peux y rétablir la liberté, l'égalité et la fraternité réelles.

Prolétaire, seul tu ne peux rien, collectivement tu peux tout.

Il est grand temps que tu apprennes le secret le mieux gardé de notre époque :

... l'Anarchie ne signifie pas l'absence d'ordre ...
l'Anarchie signifie l'absence de Pouvoir autoritaire et du chaos planifié qu'il engendre par l'exploitation !

http://madchat.fr/e-zines/la%20sulfateuse/la-sulfateuse-n-7.pdf

Commentaire(s)

> ...

" Prolétaire, seul tu ne peux rien "

FAUX.