NEWS / De Hambourg à Biarritz : «United we stand» – On reste soudé·es !

Mis a jour : le lundi 10 juin 2019 à 18:26

Mot-clefs: Contre-sommets prisons
Lieux:

Nous relayons ici l’appel de « United we stand » pour des actions décentralisées les 6 et 7 juillet 2019 en solidarité avec tou·tes ceux·elles qui sont touché·es par la répression.

Cela fait déjà deux ans que les manifs, les colonnes de fumée, les vitres brisées et les sirènes du G20 de Hambourg sont passées. Malgré la violence policière massive, ce sont les souvenirs de moments libérateurs qui prédominent, comme un espoir tangible exprimé à travers la colère de dizaines de milliers de personnes.

Unite against repression – Uni·es contre la répression 

La répression n’a pas seulement pris la forme d’une violence policière inouïe pendant le sommet. Elle est allée bien plus loin : surveillance, traques publiques, enquêtes, diffamation, amendes et privations de liberté pour de nombreux·ses ami·es.

Des conditions de détention indescriptibles et un système de justice politique, infligeant des privations de libertés aberrantes directement après le sommet, sont une riposte brutale pour un sommet échoué que personne ne voulait. Pourtant, l’escalade et le démantèlement conséquent de droits fondamentaux par la police était d’une évidence prévisible. Le « festival de la démocratie » s’est transformé en un désastre pour les libertés publiques.

En décembre 2018 a démarré le procès de la « Elbchaussee ». Quatre jeunes allemands d’Offenbach et le poète français Loïc S., seul encore en détention à ce jour, doivent payer pour une série de voitures et vitres dégradées aux abords d’une manifestation dans le quartier d’Altona. Comble de l’ironie, l’expression de notre solidarité a été qualifiée de « pédagogiquement négative » par le tribunal et a été utilisée pour justifier le déroulement du procès à huis-clos.

Outre le procès « Elbchaussee », d’autres poursuites judiciaires contre notre mouvement sont en cours et à venir. Elles concernent la fête des barricades dans le quartier « Sternschanze », la manifestation de la veille au port, et le déchaînement de violences policières dans le district « Rondenbarg » . Il est donc plus que jamais nécessaire de rendre notre solidarité audible et visible.

Unite to resist – Uni·es pour résister

Mais la résistance de Hambourg était et reste légitime dans toute son ampleur face à la crise mondiale actuelle de la machinerie capitaliste. Nous ne nous laisserons pas impressionner par les lois autoritaires à venir et le violent virage vers la droite que prend la société. Il s’agit au contraire de s’opposer d’autant plus à l’oppression économique, la catastrophe environnementale et l’agitation raciste et antiféministe.

Cette année, la France de Macron tient la présidence du G7. Dans un climat de tensions sociales croissantes et de répression, le sommet de Biarritz en août 2019 donnera également lieu à des protestations massives. Nous serons à nouveau debout côte à côte, sur les plages de l’Atlantique, pour lever nos poings face à l’appareil répressif. Aucun sommet ne se passera jamais au calme.

Construisons la solidarité transfrontalière ! Poursuivons la lutte pour une société fondée sur la solidarité et contre les sommets des dirigeants et de leurs sbires ! Après le sommet, c’est avant le sommet ! Notre solidarité contre leur domination !

L’alliance des structures solidaires contre le G20 en Allemagne appelle à des actions de soutien à l’occasion du second anniversaire du sommet de Hambourg les 6 et 7 juillet 2019. Organisez-vous dans votre ville et devenez actif ! La solidarité est notre force !

De Hambourg à Biarritz: United we stand !

Commentaire(s)

> La poésie

"le poète français Loïc" ! surtout ne pas dire camarade ou compagnon, hein, surtout ne pas lui attribuer d'idées subversives. C'est peut-être à cause de mots trop poétiques qu'on l'accuse d'avoir participé à l'émeute sur la Elbchaussee ?

et passons sur les "privations de libertés aberrantes" (lesquelles ne le sont pas), les "droits fondamentaux" (tu y crois toi, ou c'est juste de la démagogie pour citoyennistes). Et ça veut dire quoi rendre une "solidarité audible" ? Certainement un appel à l'explosion plutôt qu'aux pétitions militantes d'intellectuels, non ?

bref, solidarité avec Loïc et tous les incarcérés
liberté pour tous (même celleux pas du G20 et trop "communs")