Contre la terreur de la suprématie blanche, nous sommes tous musulmans

Mis a jour : le mardi 19 mars 2019 à 00:11

Mot-clefs: Racisme Répression Resistances antifascisme
Lieux:

La terreur de la suprématie blanche s’est abattue ce vendredi sur deux mosquées en Nouvelle-Zélande, faisant au moins 49 morts, dont des enfants, et des dizaines de blessés.

Nous sommes saisis d’une profonde tristesse face à l’ampleur du nombre de vies volées, et tenons à apporter notre solidarité aux familles des victimes.

C’est également la rage qui nous a envahis, lorsque que nous avons découvert que l’auteur de cette tuerie de masse avait puisé son inspiration dans l’idéologie bien française et néofasciste du « grand remplacement ».

Cet assassin n’est pas le seul responsable. Au banc des accusés doivent aussi compter les artisans et partisans de cette fumisterie, ainsi que tous ceux qui lui accordent ses lettres de noblesse en en faisant un sujet de discussion légitime. Honte à eux !

La haine nourrit l’islamophobie, et l’islamophobie tue. Nous continuerons de la combattre où qu’elle se trouve, des plateaux de télévision et de radio à la fachosphère en passant par le républicanisme conservateur.

Aujourd’hui, nous sommes tous musulmans.


Allah yarhamhoum - Aleihem haShalom

http://www.ujfp.org/spip.php?article7030

Commentaire(s)

> Quelle veste ?

Je trouve tout à fait cohérent d'avoir pu porter hier des discours anti Nous-sommes-tou.te.s-Charlie et de porter aujourd'hui "Nous sommes tou.te.s musulman.ne.s"

Le discours qui étaient portés dans la critique du mouvement Nou-sommes-tou.te.s-Charlie, n'était pas un mouvement de rejet des phrases qui commence par "Nous sommes tou.te.s", c'était, selon moi, une critique de l'union nationale pour soutenir les flics et le droit des journalistes à se moquer des minorités opprimées.

C'était aussi une critique des traitements différencié accordés aux massacres suivant qui les commets et qui les subits. Par exemples, quand l'armée française bombarde des civil en Afrique ou au moyen Orient. On ne voit pas autant de réactions unanimes pour dénoncer. De la même façon, quand c'est des fachos, à l'autre bout du monde, qui s'en prennent à des musulman.ne.s, ça provoque beaucoup moins d'émois. Dire "Nous Sommes tou.te.s musulman.ne.s" c'est continuer à faire remarquer et à dénoncer les traitements différenciés.

Ça va à l'encontre de ce qui est attendu des juif.ve.s par celles et ceux qui essaient de monter les groupes racisés les uns contre les autres et c'est assez courageux.

Ce n'est absolument pas retourner sa veste.

> Trollage débile

On voit pas ce que Charlie vient faire dans l'histoire, mais pour qui penserait encore que Charlie n'est pas raciste, c'est ici :

« Charlie Hebdo », pas raciste ? si vous le dites…

https://nantes.indymedia.org/articles/30881

> Commentaires cahcés, modé à priori

vu le titre ça pouvait que attirer du trollage, alors on a fait du ménage et passé les commentaires en modé à priori.