Les lieux de pouvoir à Nantes

Mis a jour : le jeudi 7 mars 2019 à 18:59

Mot-clefs: actions directes
Lieux: Nantes

Une carte des « Lieux de pouvoir » à Nantes

J'ai eu l'idée de faire une petite carte à la manière de celle du Monde Diplomatique, les « Lieux de pouvoir à Paris » ( https://www.monde-diplomatique.fr/2019/02/A/59572 ).


Evidemment, c'est une ébauche, mais cela peut sûrement intéresser du monde. La carte est librement modifiable. N'hésitez pas à ajouter des lieux qui vous semblent important.

Voici le lien : https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/nantes_300091

Commentaire(s)

> bien joué

Super intiative! J'ai ajouté des urbanistes. Je vais me pencher sur les universités et grandes écoles.

> et une carte des lieux de contre-pouvoirs ?

Existe-t-il une carte à jour des lieux de contre-pouvoirs, lieux alternatifs nantais ?
Voire voire une espèce de squat.net nantais ?

> hum!

Faire une carte de Paris et de ses lieux de pouvoir, ça a un sens, avec sièges de ministères et multinationales… façon Pinçon-Charlot et leurs ghettos du gotha.

Mais reproduire ça à Nantes avec des agences bancaires et des commicos de quartiers, c'est rigolo, non! La carte est illisible et démontre surtout que le centre ville est tout petit et que le pouvoir ne repose pas …à Nantes, malgré la tentative de métropoliser à tout va. On n'est plus en 1793, quand Nantes bloquait l'insurrection de l'ouest. Le territoire s'est rétréci.

Oui, la préfecture , la mairie, deux trois rues connues de toutes et tous mériteraient une visite! Mais la question est bien comment s'organiser à la base selon l'espace de vie et d'habitat (quartiers, zad de l'ouest ou de l'est,etc). Non?

> ben quand meme

Sur Nantes, il y a aussi des structures de l'État, tout est pas concentré à Paris.

Par exemple les casiers judiciaires, un labo d'analyse de l'ADN (il me semble), une antenne du ministère des affaires étrangères, et bien d'autres...

Mais c'est sûr que tout est pas en centre-ville, sinon y'aurait plus de place pour les commerces.

Ah oui, sur la carte il manque le commissariat rue de Clisson.

> l'exemple foireux de la ZAD

Les bulles alternatives, c'est bien mignon pour celles et ceux qui ont déjà à la base un certain confort de vie et un capital social. Tu cite l'exemple desastreux de la ZAD, On voit bien qui a survécu là-bas. Et encore auraient-ils tenu si longtemps sans toute les attaques en solidarité qui furent menées un peu partout. L'arme des dominées c'est l'attaque et le sabotage, celles des politicardes c'est de pouvoir gérer des communautés.