[URGENT] Expulsion en cours de Cap44 - bâtiment occupé par des exilé.e.s

Mis a jour : le vendredi 20 juillet 2018 à 19:47

Mot-clefs: Répression / squat logement immigration sans-papieres frontieres
Lieux: Nantes

15h: Les CRS sont à Cap 44 .. besoin de soutien, faites tourner , merci!

35134090_2174771259475415_2356182091802083328_n-medium

Cap44 est un bâtiment occupé par des exilé.e.s depuis quelques semaines, situé en face de la carrière Misery suite à l'expulsion de Bréa par la préfecture.

____________________

Un texte qui tourne cesderniers jours sur la situation des exilé.e.s à Nantes

Alerte Humanitaire à Nantes !

Vous savez que des migrants d'origine et de statuts multiples se sont installés au bâtiment CAP44 face à la carrière Misery.
Les personnes qui s'étaient installées square Daviais grâce à la mise à disposition de tentes ont rejoint les lieux après s'être fait trempées par la pluie toute le journée. Ce groupe compte plusieurs femmes dont une avec un bébé qu'elle allaite. La Cimade a fait le nécessaire pour que sa situation soit étudiée en référé.

Le bâtiment est un bon abri pour tous mais il s'agit de bureaux et si l'eau doit être ouverte ce soir, il n'est pas adapté à l'accueil de tant de personnes (lundi soir au moins 100).

Le propriétaire, AXA a fait venir un huissier pour constater l'occupation. Il a refusé de prendre des noms, considérant que ceux qu'il a rencontré ne parlent pas français. Une procédure devant le tribunal devrait donc être engagée, mais pas sûr qu'on connaisse la date de passage, faute de notification nominative... Pas moyen d'obtenir des coordonnées des représentants du propriétaire pour discuter de la situation et lui signaler que par nécessité nous avons rouvert l'eau.

La ville semble ne pas vouloir s'occuper du problème, considérant que la préfecture fait son travail en relogeant tous les occupants de l'ehpad de Bréa. Sauf que parmi les arrivés de cap44, il y a des personnes qui viennent de Bréa après avoir été refoulées. les associations et collectifs sont interdit d'entrée à l'ehpad, ce qui laisse tous les doutes sur les propositions d'hébergement faites par France Horizon. La Maire de Nantes avait promis un hébergement inconditionnel et le compte n'y est pas...

Aucune nourriture non plus. La situation est intenable. Où vont aller ces personnes ? Un aquarius nantais ?

Nous vous proposons de le faire savoir en se retrouvant sur place ce jeudi 14 juin à partir de 18H devant le bâtiment CAP44 face carrière Misery

Merci de faire suivre dans vos réseaux, nous allons transmettre cet appel à rassemblement aux médias locaux

Solidairement

Commentaire(s)

> infos medias

16h07 : "Évacuation en cours du squat Cap 44 #nantes @F3Centre" + vidéo
https://twitter.com/DavidJouillat/status/1009075297449332736

15h53 : "Des soutiens récupèrent ded numéros de téléphone pour garder un lien avec les migrants... D'autres attendent, voulant récupérer des affaires laissés à l'intérieur #Nantes"
https://twitter.com/DIRECTPO/status/1009071579106553857

15h50 : "Les CRS sont intervenus à 14?h?30 pour débuter l’évacuation de l’immeuble Cap 44 occupé par des migrants depuis une dizaine de jours. Ils descendent les uns après les autres avec couvertures et sacs.
Selon une source policière, «?tout se passe sans heurts pour le moment?»."
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-les-migrants-qui-occupent-l-immeuble-cap-44-expulses-5833670

15h49 : "#Nantes. Une militante explique aux migrants évacués de l’immeuble Cap 44 qu’une personne (par Etage) peut remonter chercher des effets personnels ou papiers laissés. Chacune sera accompagnée d’un policier" + photo
https://twitter.com/JFrancoisMartin/status/1009070708633358336

15h49 : "Nantes : opération de police au squat Cap 44
En début d'après midi une opération a été menée à Chantenay dans le squat du bâtiment Cap 44 situé en face de la carrière Misery. Une centaine de migrants y ont trouvé refuge depuis quelques jours.
Les migrants ont quitté d'autres squat situés en ville car trop surpeuplés. Le problème est que le bâtiment Cap 44, qui appartient au groupe AXA est totalement insalubre. Soutenus par le collectif soutien au migrants de Nantes, ils se sont abrités du mauvais temps qui a sévit ces derniers jours sur Nantes.
La mairie doit décider de l'avenir de cet immeuble: le demolir ou le réhabiliter."
https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/nantes-operation-police-au-squat-cap-44-1497411.html

15h40 : "#Nantes Évacuation en cours de l’immeuble Cap 44 qui étaient occupés par des migrants " + photo
https://twitter.com/JFrancoisMartin/status/1009068346644615168

15h27 "Expulsions en cours au bâtiment Cap 44 à #Nantes" + vidéo
https://twitter.com/DIRECTPO/status/1009065248270307328

14h44 : "#migrants @F3PaysdelaLoire opération policière squat Cap 44 face à carrière misery" + photos
https://twitter.com/VRAYNAL_FR3PDL/status/1009054219205300224

>  Bravo la Ville de Nantes et la Préf :/

Une expulsion la veille de la Journée Mondiale des Réfugiés, bravo !

En même temps, n'importe quel jour c'est indécent...

Y'a un rapport du Centre Primo Levi et Médecins du Monde qui vient juste de sortir pour l'occasion : "La souffrance psychique des exilés. Une urgence de santé publique" : https://www.primolevi.org/actualites/la-souffrance-psychique-des-exiles-une-urgence-de-sante-publique.html

> appel à soutien

Suite à cette expulsion

RASSEMBLEMENT CE SOIR A 19H00

place Graslin à Nantes

(faites tourner!)