Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif palestine du 1er Avril

Mis a jour : le mercredi 5 avril 2017 à 13:09

Mot-clefs: Racisme Resistances antifascisme
Lieux:

Ce samedi 1er avril a lieu un rassemblement contre la politique de la France à l'égard d'Israël. À l'initiative du collectif EuroPalestine, son mot d'ordre est : « Pour la séparation du CRIF et de l'État ». Ce slogan est loin d'être un simple appel à la solidarité avec le peuple palestinien, c'est un cas d'école d'antisémitisme. Le sous-entendu est clair : le CRIF – fédération d'institutions juives françaises – aurait un pouvoir décisionnaire et l'État leur rendrait des comptes. On s'inscrit ici dans la lignée des thèses complotistes de type « Protocole des Sages de Sion » attribuant aux Juif·ve·s un pouvoir global fantasmé.

 

Ce mot d'ordre implique également que le soutien français à la politique de l'État d'Israël procède d'une proximité avec la minorité nationale juive, plutôt que de ses intérêts économiques et politiques à faire alliance avec le gouvernement israélien. Là encore, on projette sur cette minorité nationale un pouvoir qu'elle n'a pas. Nous sommes opposé.e.s à l'orientation majoritaire du CRIF mais nous dénonçons toute critique antisémite du CRIF.

Au-delà de ce simple slogan, certains groupes signataires de l'appel incitent eux aussi à la circonspection. On y trouve notamment le PIR, qui n'a plus à être présenté, ainsi que le Cercle des Volontaires, un média au discours confusionniste, conspirationniste et antisémite, et qui compte parmi ses responsables Bruno Drweski, un défenseur du penseur négationniste Faurisson. On peut également rappeler les antécédents du groupe EuroPalestine lui-même, précédemment proche de Dieudonné.

Si cette alliance est aujourd'hui désavouée par Olivia Zemor, la présidente d'EuroPalestine, qui a dénoncé l'antisémitisme de l'humoriste, celle-ci ne rechigne en revanche pas à accorder des interviews au Cercle des Volontaires. Nous nous interrogeons sur l'implication de personnes et de groupes comme Christine Delphy ou la France Insoumise aux côtés de telles organisations. La rhétorique complotiste constitue l'un des principaux ressorts de l'antisémitisme et nous nous inquiétons vivement de sa pervasivité au sein du discours antiraciste et anticapitaliste.

Nous déplorons également que la seule opposition vocale à ce rassemblement émane du CRIF et de la LDJ. Nous nous refusons à choisir entre la solidarité avec l'extrême-droite, juive ou non, et la complicité avec l'antisémitisme, de droite ou de gauche. Nous ne laisserons pas à l'extrême-droite l'apanage de la lutte contre la haîne anti-juive. Au lieu de ça, nous défendons une gauche radicale qui ne tergiverse pas sur l'antisémitisme. Nous combattons une logique de division qui profite directement à l'Etat et nuit à toutes les minorités

 

https://www.facebook.com/Juives-et-juifs-r%C3%A9volutionnaires-795943817142066/

 

https://juivesetjuifsrevolutionnaires.wordpress.com/

Commentaire(s)

> Commentaires cachés et modé à priori

3 commentaires trollesques ne répondant pas sur le fond de l'article ont été cachés. Comme on a autre chose à faire, on a passé la modé des commentaires à priori.