Depuis la zad NDDL, message de soutien aux Compas del Chanti Ollín, Mexico

Mis a jour : le dimanche 4 décembre 2016 à 21:02

Mot-clefs: Ecologie Répression Resistances / squat culture logement art
Lieux: mexico Nantes Notre-Dame-des-Landes

Publié par le groupe: Groupcollectif Bon pied bon oeil

Le 22 novembre, le lieu de vie culturel, autonome et autogéré Chanti Ollin a été évacué violemment à Mexico au Mexique. Nous avions transmi des traductions de leurs articles et leur appel à soutien.

Voici un message de soutien envoyé depusi la zad de Notre-Dame-des-Landes auquel le collectif Bon pied bon oeil se joint, les deux ayant noué des liens solides avec le lieu et ses habitan-e-s.

Animo-medium
Animo...

Animo2-medium
Animo...

Hola Compas del Chanti Ollin (la maison en mouvement en Nahuatl)

Nous avons appris que vous avez encore subit l'expulsion violente de votre lieu de vie et d'organisation. Nous vous envoyons un message de soutien depuis la ZAD de Notre Dame des Landes. Vous avez accueilli certain-e-s d'entre-nous au Chanti et certain-e-s d'entre-vous sont venu-e-s nous rendre visite ici, des liens se sont tissés par delà la distance, nous nous sentons partager une lutte commune et nous sommes fortement touché-e-s par la répression qui vous atteint. Comme tant de luttes au Mexique vous avez choisi de résister courageusement à la dictature politique et économique qui dévaste ce monde. Comme vous, à notre manière nous nous organisons pour résister à la domination d'une élite qui s'approprie les ressources naturelles, les espaces vitaux et qui institue le contrôle total de nos vies par l'argent et la violence. Ils veulent nous exploiter et nous faire  payer le droit d'exister sur la Terre qu'ils ont volée, qu'ils pillent et qu'ils ravagent. Ils voudraient nous aliéner, nous rendre complice de leur trahison, mais nous ne rentrerons plus dans leur cercle vicieux. Nous avons goûté à la liberté, à l'entraide, au partage, à la générosité et nous appelons toutes celles et tout ceux qui le peuvent à rejoindre les feux de camps devant le Chanti Ollín, sur la ZAD, ou sur toute les autres luttes, qui annoncent la fin de leur monde artificiel stérile et l'éveil d'une nouvelle réalité.
Depuis 14 ans vous avez sauvé le Chanti Ollín plusieurs fois en le réoccupant grâce à de larges élans de solidarité. De même pour nous en 2012, après une tentative d'expulsion nous avons empêché la destruction de la ZAD en réoccupant le terrain avec des personnes venues de tous horizons. Aujourd'hui les prédateurs de l'empire capitaliste planent toujours au dessus de nos têtes et  menacent d'anéantir l'espérance que nous avons semé. Mais face à leur puissance de destruction, chaque matin, le chant des oiseaux avec qui nous vivons, nous appelle à défendre ce monde et à inventer ensemble de nouveaux jours. Chaque jour nous sommes plus nombreuses à traverser l'écran des illusions auquel on veut nous soumettre et à lutter collectivement contre l'isolement.
Chapulines, par vos chants de liberté, toutes ces années, vous avez constitué un vaste réseau d'ami-e-s  qui se reconnaissent dans vos visions, et qui voient des paysages d'espoir au delà des murs de béton. Traversant les âges, au bord du lac des horreurs humaines, l'aigle et le serpent fusionnent à nouveau, Quetzalcoatl le souffle de vie est toujours dans nos esprits, pour faire voler en éclats la prison où l'humanité s'est enfermée. Chapulines, nous sommes de plus en plus nombreuses et nombreux prêt-e-s à combattre tous les empires. C'est en nous organisant patiemment partout comme vous le faites que nous pourront rompre leur domination. Nous luttons à vos côtés! Pour chaque expulsion, milles occupations!
Une pensée particulière aux ami-e-s combattant-e-s pour la liberté et à tous les êtres vivants, arrêté-e-s, enfermé-e-s, déporté-e-s, tué-e-s, par des êtres (in)humains.

Des habitant-e-s de la ZAD
auxquels se joignent les membres du collectif Bon pied bon oeil
____________________________________________________________

 

version castillane:



Hola Compas del Chanti Ollin

Hemos sido informados que ustedes han sido nuevamente expulsados violentamente del lugar en donde viven y se organizan. Les mandamos un mensaje de apoyo desde la ZAD de Notre Dames des Landes. Ustedes han acogido algunxs de nosotrxs en el Chanti, algunoxs de ustedes nos han visitado, nuestros vínculos se han entretejido mas allá de la distancia, sentimos compartir una lucha común y estamos fuertemente impactados por la represión que ustedes sufren. Como tantas luchas en Mexico, ustedes han decidido resistir valientemente a la dictadura política y económica que destroza este mundo. Al igual que ustedes, nos organizamos a nuestra manera para resistir al dominio de una elite que se apropia de los recursos naturales, de los espacios vitales y que impone el control total de nuestra vida por el dinero y la violencia. Ellos quieren explotarnos y cobrarnos el derecho de existir en la Tierra que han robado, explotado y destruido. Ellos querrían alienarnos y hacernos cómplices de su traición pero no volveremos a entrar en este circulo vicioso. Hemos probado el sabor de la libertad, del apoyo mutuo, de compartir, de la generosidad y hacemos un llamado a todoxs que son capaces de unirse a las hogueras de Chanti Ollin, en la ZAD o en cualquier otra lucha que anuncia el fin de su mundo artificial, estéril y el comienzo de una nueva realidad.
Desde hace 14 años ustedes han salvado el Chanti Ollin múltiples veces reocupándolo gracias a amplios movimientos de solidaridad. De la misma manera, nosotrxs en 2012, hemos impedido la destrucción de la ZAD después de un intento de desalojo, reocupando el terreno con gente procedente de varios horizontes. Hoy en día, los depredadores del imperio capitalista vuelan todavía sobre nuestras cabezas y amenazan con aniquilar la esperanza que hemos sembrado. Pero ante su potencia de destrucción, cada mañana, el canto de los pájaros, con quienes vivimos, nos llama a defender este mundo e inventar juntos nuevos días. Cada día somos más numerosxs para romper la pantalla de ilusiones a la cual quieren someternos y a luchar colectivamente contra el aislamiento.

Chapulines, por sus cantos de libertad, todos estos años, han constituido una vasta red de amigxs que comparten su visión y que ven un paisaje de esperanza mas allá de los muros de cemento. A través de los años, a la orilla del lago de los horrores humanos, el águila y la serpiente se fusionan nuevamente, Quetzalcoatl el soplo de vida esta todavía en nuestro espíritu, para reventar en fragmentos la prisión en la cual la humanidad se ha encerrado. Chapulines, somos mas y mas numerosxs, preparadxs para combatir todos los imperios. Organizándonos con paciencia como ustedes lo hacen, es como romperemos su dominación. Luchamos a su lado! Por cada expulsión mil ocupaciones!

Un pensamiento particular a todxs los amigxs combatientes por la libertad y a todos los seres vivos arrestadxs, encarceladxs, deportadxs, matadxs por seres (in)humanos.

Algunxs habitantes de la ZAD
y lxs fotografxs del collectivo Bon pied bon oeil