#Calais, le mauvais œil de nos tourments.

Mis a jour : le mercredi 26 octobre 2016 à 01:34

Mot-clefs: Resistances contrôle social / immigration sans-papieres frontieres
Lieux: calais

Publié par le groupe: Groupcollectif Bon pied bon oeil

Inexorablement, le bidonville de Calais est purgé, la destruction des lieux de vie précaires commence, il y aura affrontements, et il sera au plus vite rayé de la carte, laissant un grand vide de terre froide et retournée là où le flux continuera tout aussi inexorablement. Retour à la situation qui a entrainé l'apparition du terrible mot "jungle", plein de petits groupes, explosés, partout, exposés à tous les dangers. Comme si cette horreur humaine, de non accueil, de parcage de la misère, de blocage des humains quand les flux financiers accélèrent le monde, cette hypocrisie dont nous sommes partiellement responsables, n'avait jamais existé, comme si nous n'y pouvions rien.

Calais_13125000_994917113877208_6240643014986191417_n-medium
photo: Vaneß Lambert - Calais - avril 2016


Les gouverneMents successifs nous broient au désespoir. 
Sous couvert d'un humanisme factice dénoncé par toutes les ONG même les plus citoyennistes, l'€tat se fait une opération de communication sur les dos des réfugié-e-s, à l'unique destination d'obtenir le Pouvoir des urnes, nous menant feu à feu à la ruine de l’Humanité Solidaire.
Et il se vautre, forcément, lamentablement. Puisqu'il ne sait rien de la vie d'en bas. Pas un atome de nos vies sur ses costumes apprêtés.
Tout à l'heure, une cinquantaine de femmes ont fait le tour du campement, dans une manifestation spontanée aux slogans joyeusement déterminés pour que l'Angleterre les accueille.
Elles ne partiront pas ailleurs.
Elles ne cèderont pas malgré les menaces de Playmobils, de Robocops, de Transformers... (Vous avez remarqué combien les armes des des dirigeants ressemblent de plus en plus à des jouets d'enfants guerriers?)

La communication officielle a battu son plein, hier, il y avait tant et tant de journalistes "accrédité-e-s!" qu'iels ont gêné le bon déroulement des "opérations", plutôt simples pour le premier jour puisque pas mal de migrant-e-s étaient volontaires pour enfin quitter la boue du camp, dans un état de délabrement et de misère savamment entretenues par des plans politiques et urbanistiques insoupçonnables pour qui ne vit pas là un temps soit peu. 
Certain-e-s journalistes se sont comporté-e-s comme des chasseurs de (quel?) scoop. Certain-e-s s'étonnent de se faire voler dans un camps où ils déboulent avec un matériel représentant une Vie. Certain-e-s confondent information et promotions, journalisme et sensationnalisme. Mais ce qui est sûr c'est que très peu en savent assez pour (faire) parler vrai.
 
Et puis on nous questionne: "alors vous y êtes ?" "vous êtes accrédités?" "vous shootez dans la jungle?"
NON
Si l'un-e d'entre nous y est, iel ne shoote pas, iel ne cherche pas de crédit, iel ne fait même pas de gonzo : iel vit AVEC, transpire AVEC, pleure AVEC, et sans nul doute, iel a beaucoup de mal à sortir un objet de valeur pour figer un témoignage dans un tel lieu de désolation transformé en zoo.
Iel se refuse de faire de sa camera un objet de voyeur.

Si l'un-e d'entre nous y est, les autres font aussi tout ce que possible, où que ce soit en fRance ou ailleurs, Syrie, Mexique, pour dénoncer la violence quotidienne que font subir une poignée d'humains de la Haute en manipulant et broyant la vie des plus humbles d'en Bas; pour contrer le confusionnisme ambiant qui fait passer des racistes et machistes pour des patriotes et des bourreaux pour des sauveurs à élire...
La tâche est immense et n'a pas de frontières.


LISEZ les Passeurs d'hospitalités :
https://passeursdhospitalites.wordpress.com/

COMPRENEZ avec le PEROU - Pôle d'Exploration des Ressources Urbaines :
http://www.perou-paris.org/

DIFFUSEZ les consignes de Calais Migrant Solidarity :
https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/coming-to-calais-2/brief-intro/

RASSEMBLEZ-VOUS pour (nous) organiser :
https://nantes.indymedia.org/articles/36002

#RefugeesWelcome !

Commentaire(s)

> féminisation dans le texte

salut, juste un petit détail sans grande importance:
je trouve le texte plus difficile à lire du fait des "iel" pour signifier elle ou il.
je préfèrerais "ille" ou "el" c'est bien plus "confortable" à la lecture, et je crois que cela ne nuirait pas à l'intention?
oui je suis un peu tatillone :)

> féminin pluriel

salut! en fait j'y ai pas mal réfléchi et c'est volontairement que j'ai choisi iel parce que justement on entend les deux et que c'est ce que je préfère. mais je comprends tout à fait la difficulté de lecture, c'est juste que celle-ci n'a jamais été un argument suffisant pour mes choix.