L'EZLN réunit près de 30 nations indigènes

Mis a jour : le samedi 9 août 2014 à 15:41

Mot-clefs: Resistances libérations nationales
Lieux: chiapas

Les Zapatistes ont lancé une nouvelle initiative via le Congrès National Indigène, qui regroupe plus de 318 représentants de plus de 30 ethnies, peuples, tribus du Mexique. Malgré la forte répression du gouvernement Mexicain contre l'EZLN, en attaquant le caracol de la Realidad et en assassinant le Compenero Galeano, les zapatistes n'ont fait que reculer les dates de ce congrès qui marquera sans aucun doute un nouveau chemin de lutte.

Communiqué D'inauguration du Congrès National Indigène

En présence du Sous Commandant Moisés, et Galeano, Le Commandant Tacho a donc lancé le discours inaugural, rappelant l'oppression des peuples indigènes avant tout par l'envahisseur Espagnol et maintenant par le système néolibéral capitaliste.

La seule solution est de se défendre nous même car il n'y aura personne d'autre pour le faire.

Le 9 aout, l'EZLN et le CNI présentera publiquement un nouveau communiqué.

Il s'agit également de signaler, que les repressions continuent à s'amplifier au Chiapas, avec le déplacement forcé de 32 zapatistes près d'Ocosingo.

Paroles du Commandant Tacho, au nom du Comité Clandestin Révolutionnaire Indigène Commandanture Générale de l'EZLN, lors de l'inauguration du premier échange des peuples originaires du Mexique avec les peuples zapatistes.

3 aout 2014,

Companeras et Companeros du Congrès National Indigène:
Companeras et companeros des peuples originaires qui nous visitent,

Nous vous saluons en espérant que vous soyez toutes et tous bien arrivés dans ces terres zapatistes.

Dans ce long voyage que vous avez fait depuis vos lointaines terres, pour nous rencontrer ici, dans cet autre coin de ces terres rebelles zapatistes du sud est mexicain.

Companeras et companeros,

BienvenuEs companeras et companeros des peuples originaires, les gardiens et gardiennes de la Terre Mère.
BienvenuEs les peuples, nations et tribus,
BienvenuEs frêres et Soeurs,

NAHUAS.
PURÉPECHAS
MAYA PENINSULARES
MAZAHUA
ZOQUE
WIXARIKA
MIGRANTE
TEPEHUANO
COCA
HÑAHÑU
MAYO
TRIQUI
NAZA BI
BINNI ZAA
CHINANTECO
IKOOT
AFROMEXICANO
POPOLUCA
TZOTZIL
CHOL
TOJOLABAL
TZELTAL
TOTONACO
CHOL
KUMIAI
AMUZGO
HUARIJIO
MIXE
ÑHATO
CHONTAL


BIENVENUES PEUPLES ORIGINAIRES

BienvenuEs a toutes et tous les representantEs bases d'appui des peuples zapatistes,
BienvenuEs companeros Sous Commandant Insurgés.
Souscommandant insurgé Moisés
Souscommandant insurgé Galeano
De la commandance générale de l'armée zapatiste de Libération Nationale,

Nous espérons que toutes et tous soyez bien arrivéEs pour pouvoir suivre ce premier partage aussi important entre le Congrès National Indigène et les Peuples Zapatistes.

Partage qui a pour nom celui du companero "David Ruiz Garcia".

Nous vous envoyons aussi nos plus sincères salutations à toutes et tous nos compagnons insurgéEs.

Aux companeras et companeros, anciens, jeunes et enfants bases d'appui de l'armée Zapatiste de Libération Nationale,

Tout comme à tous les Compagnons et companeras des Forces Mexicaines des Milices de tout l'EZLN.

Aux membres de tous les MAREZ (municipalité autonomes Rebelles zapatistes) et à toutes et tous les companer@s qui forment toutes les Juntas de Buen Gobierno,

Companeros et Companeras du Congrès National Indigène.

Nous sommes venus pour partager nos souffrances que nous a provoqué ce système Néolibéral.

Mais pas seulement.

Il est aussi sur que nous sommes venu pour partager les valeureuses connaissances, expériences de lutte, d'organisation, et les défis.

Face aux capitalistes envahisseurs Néolibéraux qui nous ont causé tant de dommages,
Ces conquérants ont trouvé la résistance des peuples, tribus, nations originaires de ces terres, de ce pays qui est le Mexique.

Ils ont assassiné ceux qui s'opposaient à être soumis sous le pouvoir de la monarchie espagnole.

Ces bourreaux infâmes envahisseurs ont sali leur main de sang indigènes, ont volé les richesses que protégeaient nos plus vieux ancêtres.

Mais non seulement ils ont poursuivit les peuples indiens du Mexique et de toute l'Amérique Latine avec l'objectif de faire disparaître l'existence des peuples originaires et d'enterrer leur existence,

Ca, ils n'ont pas réussi, la preuve c'est qu'aujourd'hui nous sommes présents,

Tout comme s'est perdue la communication des villages de nos ancêtres, il s'est perdu la relation entre les peuples.

Mais la sagesse et l'intelligence de nos plus vieux ancêtres se sont cachés de l'invasion espagnole.

Et ainsi, ils ont permis qu' une fois de plus, existent les peuples originaires.

Nous avons grandit sous l'oubli des puissants, et ainsi sont passés les 500 années dans tous les coins de notre patrie mexicaine,

Nous les peuples originaires nous avons été ignorés, trompés, oubliés, exploités, durant plus de 500 ans, esclavagiser dans le domaine,

Et aujourd'hui de nouveau, se trouve l'invention des puissants néolibéraux, c'est la machinerie de destruction de disparition de nos peuples,

Ils l'ont fait plus grand, et moderne, appuyé par des lois et des mauvais gouvernants pour nous envahir de nouveau.

Avec leur nouveau plan d'expulsion, nous expulsant de notre terre mère, avec la machine du pouvoir de l'argent, et le saccage de toutes les richesses que la terre Mère a, qu'elle gardait depuis des millions d'années.

Et quand nous disons ces deux mots tant connus pour nos peuples, ces mots de mort et de destruction, nous levons nos coeurs et nos regards jusqu'au peuple PALESTINIEN. Car nous écoutons et lisons qu'ils disent "le conflit de Gaza", comme si ils y avait deux forces égales qui se confrontaient, comme si en disant "conflit" on cachait la mort et la destruction, et ainsi la mort ne tuera plus, et la destruction ne détruira plus.

Mais comme indigènes que nous sommes, nous savons bien que ce qui est en train de se passer n'est pas un "conflit" mais UN MASSACRE, que ce qu'il y a c'est un gouvernement d'Israel faisant une guerre d'extermination contre le peuple PALESTINIEN. Le reste ne sont que des paroles pour cacher la réalité.

Mais nous savons aussi, comme indigènes, que le peuple de PALESTINE résistera et se lèvera de nouveau et recommencera a marcher et saura donc que, bien que loin des cartes, les peuples zapatistes enlaceront aujourd'hui comme nous l'avons fait avant, et comme nous le feront toujours, c'est à dire que nous les enlaçons avec notre coeur collectif.

Et ici, dans notre carte du monde, cette machine de guerre du pouvoir de l'argent, est sans cerveau, est oublieux, mauvais, ce sont des animaux sauvages, contre nos peuples indigènes du Mexique.

Ca ne leur importe guère la destruction, la mort de nos peuples entiers, de nos tribus, de nos nations.

Nous les peuples originaires du Mexique nous ne sommes pas protégés de lois et de mauvais gouvernement,

L'espoir qu'il y a, c'est nous-même!

Personne ne va venir nous sauver, personne absolument personne ne va lutter pour nous.

Ni partis politiques, ni politiques, ni lois, il n'y a rien pour nous.

Companeras et companeros, les partis politiques, lois, et mauvais gouvernement nous l'ont déjà démontrer clairement.

Ils ne vont pas pouvoir continuer à nous tromper, ils l'ont démontré déjà ces 83 dernières années. Tous ceux là sont au service des capitalistes multinationales.

C'est pour cela que nous devons lutter ensemble pour nous défendre, et défendre notre Terre Mère.

La terre qui nous a vu naître, qui nous a donner la vie, et finalement, en elle nous reposons éternellement.

C'est pour cela que nous sommes toutes les couleurs que nous sommes, toutes les langues que parlent nos coeurs, c'est pour cela que nous sommes des peuples, nous sommes des tribus, et nous sommes une nation. Nous sommes les gardien-ne-s de ces terres, de ce pays, le Mexique, de ce continent et du Monde.

Ainsi companeras et companeros aujourd'hui sera notre commencement à marcher, à la recherche de comment nous devons faire notre défense communément, il n'y a plus de temps.

Avec sagesse et intelligence, nous travaillerons ces jours.

Aujourd'hui nous inaugurons cette rencontre de partage au nom du companero David Ruiz Garcia, que son coeur continue de marcher dans nos pas, il est 10 heures et 21 minutes, en ce jour d'aujourd'hui le 3 aout 2014.

Au nom du Comité Clandestin Révolutionnaire Indigène, Commandance Générale de l'Armée Zapatiste de Libération Nationale et au nom de toutes les femmes, enfants hommes, anciens de l'Armée Zapatistes de libération Nationale.

Je déclare formellement inauguré ce premier partage,

Soyez tous et toutes les bienvenues,
Bienvenue la parole de ceux qui résistent et luttent. Bienvenue l'ouïe qui écoute et le cœur, companero,

Merci beaucoup,

Depuis la Realidad Zapatiste

Commandant Tacho.
Mexique, Aout 2014. Dans l'année 20 du commencement de la guerre contre l'oubli.

+ d'infos