Communiqué de Culture en Marche #Nantes au sujet de #NDDL

Mis a jour : le vendredi 20 juin 2014 à 17:03

Mot-clefs: Art/culture Répression Resistances contrôle social aéroport notre-dame-des-landes
Lieux:

Publié par le groupe: GroupCIP LA

Communiqué de L'Assemblée Générale des Professionnels du spectacle en Lutte:
Réunis mardi matin 4 mars en AG sous le Chapiteau de « Culture en Marche », les salariés permanents et intermittents, les artistes et techniciens, les précaires et les indépendants ainsi que les structures de création et de diffusion du spectacle en lutte depuis le 17 janvier 2014, dénoncent avec force les dérives policières qui ont marqué la journée du 22 février à Nantes.

20121117_176_manifestation_a_notre-dame-des-landes_a0_par_val-k_w1024_par_valk-medium
beau comme un air sur un piano de bois dans une zone à defendre...

Réunis mardi matin 4 mars en AG sous le Chapiteau de « Culture en Marche », les salariés permanents et intermittents, les artistes et techniciens, les précaires et les indépendants ainsi que les structures de création et de diffusion du spectacle en lutte depuis le 17 janvier 2014, dénoncent avec force les dérives policières qui ont marqué la journée du 22 février à Nantes.

A l'heure actuelle on dénombre plusieurs blessés graves parmi les citoyens venus manifester pacifiquement à Nantes auxquels nous tenons à dire notre solidarité.

Ce résultat dramatique est directement lié à la gestion désastreuse voire provocatrice de la préfecture de Loire-Atlantique, qui a décidé, au dernier moment et sans concertation un changement d'itinéraire du défilé.

Cette décision irresponsable et délibérée, n'a été que la première des provocations accumulées ce jour-là. Le déploiement totalement disproportionné des forces de l’ordre, ainsi que le matériel utilisé (Flash-ball, barrières anti-émeutes, canon à eau, grenades assourdissantes, gaz lacrymogènes, bombes de désencerclement) atteste d'un ancrage des politiques répressives gouvernementales !

A ces provocations policières ont répondu quelques dégradations, qui elles sont réparables alors que les blessures subies par les manifestants resteront pour certains, handicapantes à vie !

Mobilisés depuis plusieurs semaines pour défendre la démocratie culturelle nous souhaitons rappeler avec fermeté qu'une société de partage, de justice et de solidarité, ne peut se construire qu'avec ses citoyens et dans le respect de la libre expression de tous.

 « Culture en Marche » mouvement de lutte des professionnels du spectacle des Pays de la Loire et leurs organisations.