Terreur policière le 29 juin à Paris

Mot-clefs: Répression
Lieux: Tours


Terreur policière le 29 juin à Paris

Le 29 juin 2010, les forces de l’ordre ont bloqué la rue du Chevaleret, de 18 heures à minuit. Leur prétexte : une soi disant affaire de vente à la sauvette de tours Eiffels miniatures. Pendant 6 heures, ils ont empêché les résidents de rentrer ou sortir, tout en dégradant volontairement le foyer SONACOTRA (4 portes cassées) et arrêtant plusieurs résidents.


Nous dénonçons aujourd’hui cette politique de terreur, qui a mis sans justification la panique dans le quartier et dans le foyer, provoquant les habitants, bousculant les élus qui ne demandaient que des explications sur la situation. La centaine de CRS présents ont entretenu un climat de peur, contrôlant arbitrairement tous les résidents.

En deux ans, c’est la troisième opération policière d’envergure dans l’arrondissement contre des foyers de travailleurs migrants (La MECI, maison des étudiants de Côte d’Ivoire ; le foyer Terres aux Curés).

Nous condamnons la politique sécuritaire et la criminalisation des travailleurs migrants, faisant le jeu de l’extrême droite. Nous continuerons de défendre la régularisation de tous les sans papiers, en dénonçant toutes les provocations d’un pouvoir qui reprend toutes les idées de l’extrême droite.

Les Alternatifs Paris Sud – Alternative Libertaire Paris-Sud – Comité de soutien au ex-résident de la MECI – M’PEP 13e – MRAP 5e/13e – NPA 13e – PG 13e – PCF 13e – RESF 5e/13e – SUD Culture BNF – Les Verts 13e-CNT