Tarnac un rebondissement qui rend moins loquace les médias de meute

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Tarnac Quand les média de meutes sont soudainement moins loquaces sur une revendication ayant pour sujet des sabotages de caténaires Sncf, des nouvelles qu’on ne trouvera pas sur les unes des Jt de Tv et les Radios du pouvoir Ump


Avec Alliot Marie la Dcri et L’Ump tout est possible meme les bobards les plus cyniques

Dimanche, dans les infos de France Inter nous avons entendu que : Après le sabotage des caténaires, et avant le déferlement des « anti-terroristes » à Tarnac, un communiqué posté à Hambourg, a été envoyé à un grand journal de Berlin.

Ce communiqué (en allemand) revendiquait le sabotage des caténaires, et rappelait le quatrième anniversaire de la mort d’un manifestant écrasé par un train transportant des déchets nucléaires !!!

Le journal berlinois n’a pas publié le communiqué, mais l’a évidemment transmis aux "Autorités"...

Comment est-ce possible que la police et la justice française ignorent la chose et continue à s’acharner sur "les 9 de Tarnac" ?

Comment est-ce possible que cette "brève" dérangeante ait été totalement ignorée ou occultée par tous : presse, télé, justice ... ?

Dernier rebondissement les suces micros et les pousse stylos de fRANCE 2 l’évoquent du bout du stylo sur le site de la chaine courtisane

http://www.france-info.com/spip.php?article226087&theme...me=11

avec un lenifiant "article" dont voila un extrait qui se passe de commentaires !

------------------------------------------------------------

Et si la "cellule invisible" de Tarnac n’avait rien à voir (SIC c’est maintenant qu’ils le disent) avec les sabotages de voies ferrées du mois dernier ?

A la mi-novembre, le quotidien berlinois Tageszeitung (TAZ) a reçu une lettre de revendication anonyme après le sabotage d’un convoi ferroviaire de déchets nucléaires. Le train transportant ces déchets entre la France et l’Allemagne avait mis plus de trois jours pour arriver au centre de stockage, durant le week-end du 11 novembre.

"Parce que nous en avons ras le bol, nous avons dirigé notre colère contre les lignes de transport de (déchets) nucléaires", écrivaient les auteurs de cette missive reçue par la TAZ et transmise à l’AFP.

"Avec des incendies criminels et des crochets métalliques, nous avons donné le signal de notre résistance sur les lignes Paris-Strasbourg, Paris-Lille, Paris-Rhône-Alpes, Paris Bourgogne, Ludwigshafen-Mayence (ouest), Kassel-région de la Ruhr (centre et ouest), région de la Ruhr-Hanovre (idem), Brême-Hambourg (nord) et plusieurs lignes des environs de Berlin", poursuit cette lettre

------------------------------------------------------------

Meme son de cloche aussi ; trés trés trés discret sur le site de medias achats du clown mediatique Edwy Plenel alias Mediapart qui pourtant le 22 novembre 2008 publiait en s’asseyant largement sur le droit a la présomption d’innocence le rapport de la DCRI sur la "cellule invisible" une "fuite" toute droit issue de ses ex copains Rg probablement

lires les amitiés policiéres d’Edwy Plenel ( en plus c’est des copains médiarques de droite a lui qui avait publié ca).

Edwy Plenel la police et les Rg une longue histoire d’amour

http://www.lexpress.fr/actualite/media-people/media/ple....html

Faites donc passer l’information sans modération

Comitè des Pas dupes

Commentaire(s)

> Précisions

J'ai vu un écho de cette revendication sur TF1 dimanche soir, je crois où elle était présentée comme .... une preuve supplémentaire de l'implication du groupe de Tarnac et de leur connexion avec le réseau terroriste anarcho-autonome européen ...

> Bien vu!

L'article...

En revanche, l'allusion à mediapart est bien stupide. As tu vu leur contre enquête en début de semaine? Aucun journal n'est allé aussi loin...

Les vidéos et les articles en question se balladent un peu partout, pour ceux qui sont pas abonnés.

> pratique de la désinformation et du procés politique

En réponse à Daniel Braban, sur sa critique de la condamnation de la 1ére publication de Médiapart:

Les mecs de médiapart seraient des professionnelles, censés avoir une éthique professionnelle, croiser leurs sources, respecter la présomption d'innocence et ne pas huler avec les loups... surtout quand le pouvoir recherche de façon fébrile à trouver des ennemis à la population, pour qu'elle continue à lui obéir.

Hors ce n'est pas ce qu'a fait médiapart,en partant comme Libération ("l'ultragauche déraille" en une) à fond dans la trace que la DCRI avait ouverte.

Les arrestations se font à 6 H du matin, les dépêches AFP paraissent à 8Heures... Un 11 novembre... Merci les poulets de nous écrire nos articles!

Le principe de la presse, qui joue souvent dans la cour du pouvoir (forcément l'argent y est plus facile à obtenir que lorsque tu fais de la résistance...) consiste à soutenir dans un premier temps la version officielle, quitte deux trois jours après à revenir , en disant: "on s'était trompés".

Mais c'est justement le mode de manipulation de l'opinion que l'on doit reprocher à cette presse merdeuse, car le quidam moyen retriendra la première version, étalée en une, et pas la deuxième en page 4.

Souvenons-nous du faux charnier de Timisoara en Roumanie, du scandale des bébés éventrés de l'hôpital de Koweit City, etc,etc, etc.

On peut aussi relire " l'opinion ça se travaille" en version universitaire... Médiapart a rempli un rôle d'officine policière, pour donner corps au montage anti terroriste. Point. d'ailleurs l'instruction a voulu libérer coupat aujourd'hui , mais c'est le proc qui afait appel, la décision sera donc examinée demain.

Le dossier de la DCRI publié par Mediapart est un pet fouareux!

> communiqué

Ce communiqué arrive bien tard, vous trouvez pas ? Sans aucune possibilité de vérifier la véracité de ce communiqué, on est même en droit de se demander si ce n'est pas une porte de sortie crée de toute pièce par les autorités .

Peu importe. Soutien total. On lachera rien sauf les chiens.

> en réponse à gg

D'accord avec toi sur les deux temps. Mais, mais... la contre enquete de Mediapart (celle avec les vidéos) ne figurait pas en page 4 comme tu sembles le dire... mais bien en Une.

Sincèrement, je t'invite à la lire.

Pour ce qui est du rapport DCRI, d'accord avec toi. Encore que, le publier a eu le mérite de montrer son vide sidéral.

> En réponse à Daniel B

En page une ou page quatre, je n'ai pas l'impression que ça change grand chose dans ce que raconte gg, a la limite, ça reste dans cette logique journalistique de "scoop", et ça ne change pas dans le fond que mediapart a fait comme tous les autres medias, relayer les propos des flics sans se donner la peine de les vérifier. Sans doute les flics sont une source sûre pour les journalistes... C'est beau le contre-pouvoir du "4eme pouvoir" non? Un mitte s'écroule et ça fait du bien, les mittes ça craint quand même

> Des faits

Bon, bon... visiblement, tu n'as pas lu ni vu ce qu'ils ont fait. Dommage, ça t'aurait permis de voir que c'est (parfois) un poil plus compliqué que ça. Tu parles de tendances genérales, je parle de faits.

Allez, pas grave!