13-20 dec - une semaine d'actions sur le front de l'ortie

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
(appel à faire tourner très largement à tous vos contacts jardiniers,
militants et bien au-delà, localement et ailleurs, il faut se mettre à la
ceuillette des dernières orties au plus vite pour que fin décembre, le
purin coule à flots...)

Pour informations, retours sur les actions et communications­médias :
ortie@no­log.org

vous trouverez un exemplaire de l'appel/recette ci-dessous directement
photocopiable en format tract joliment mis en page sur
http://ortie.metawiki.com/ sous le nom "l'appel du purin".

APPEL POUR UNE SEMAINE D'ACTIONS SUR LE FRONT DE L'ORTIE PUIS RECETTE A
DIFFUSER

En septembre 2002 le purin d'ortie devenait interdit à la vente en
France. Depuis le 1er juillet 2006 une loi interdit de vendre, d'utiliser
et de détenir des préparations non homologuées à base de plantes pouvant
servir à la croissance, ou à la protection des végétaux.(tel que le purin
d'ortie utilisé depuis des siècles) ainsi que d'en faire la publicité ou
toutes recommandations.1 Le 31 août 2006 Eric Petiot co­auteur du livre «
purin d'ortie et Cie »2 reçoit la visite d'un agent de la DNECCRF*, et du
SRPV** qui saisissent des cours et des documents pédagogiques et lui
interdisent au passage de mentionner les propriétés des préparations et
procédés incriminés . (*:Direction Nationale des Enquêtes de Concurrence
de Consommation et de répression des Fraudes,**:Service Régional de
Protection des végétaux) Ces mesures criminalisent ainsi tous les artisans
des cultures biologiques et biodynamiques, comme tous les jardinier­es
amateur­ices respectueux­ses des sols ainsi que toutes les personnes qui
voudraient transmettre à d'autres des recettes ancestrales ou non
conformes aux normes de l'agrobusiness.3

Cette forme de répression nous parait être un symptôme de plus de la
volonté des grands
groupes industriels de contrôler les savoirs et les pratiques qui leurs
échappent. C'est à dire tous les
savoir­faire anciens ou innovants qui ne génèrent aucun profit économique
qui s'élaborent collectivement et gratuitement dans un souci de respect
des personnes et de l'environnement.4


L'équation est assez logique: les complexes industriels et les pouvoirs
publics n'ont
aucun intérêt à ce que nous nous échangions les recettes qui nous
permettrait à toutes et tous
de se passer d'eux.

Partout sur la planète des multinationales pillent le bien
commun, s'accaparent le vivant:
brevetant des gènes ou des molécules, contrôlant l'accès à l'eau,
interdisant des semences et
certaines espèces, criminalisant la gratuité et l'autonomie, répandant
quantités de déchets toxiques,
mettant gravement en péril tout l'écosystème, exploitant et précarisant
les populations.5

Ces multinationales organisent et financent directement la
plupart des institutions censées
les contrôler, ou légiférer sur leurs transactions. Ces institutions
mettent en place les lois, les normes
et les directives censées déterminer notre accès à la terre, à la
nourriture, aux savoirs...6

Dans ce contexte, nous les divers­es usagers et usagères (entre
autres) du
purin d'ortie estimons que ces multinationales et les organismes d'états à
leur
service n'ont aucune légitimité à décider de l'usage d'une plante, ou a nous
interdire l'échange de recettes, ni même à statuer sur nos modes de partages.

C'est pourquoi nous appelons à la résistance locale, quotidienne et
permanente.

Vivre est encore une activité gratuite ! Il serait temps de se le
rappeler, avant que l'air devienne paynt !

Nous proposons une semaine d'actions sur le front de l'ortie du 13 au 20
décembre 2006.

Seule notre imagination pourrait nous limiter : actions de désobéissances,
sensibilisations, informations, disséminations de recettes, impromptus
ludiques et révolutionnaires (dons à l'étalage*, entartages, épandages...
etc.)

(*pratique de court­circuitage d'un système marchand par l'incrustation
d'éléments gratuits dans les étalages)

Rappelons au passage que les adresses et permanences de vos députés locaux
ayant voté pour cette loi sont facilement trouvables sur internet.

Oui , l'ortie est dangereuse ! Ça dépend de comment on la traite !




RECETTE DU PURIN D'ORTIE

ELABORATION

Au printemps, (et en toute saison !) dès que les orties poussent et avant
qu'elles ne fleurissent,
récoltez 1 kilo de feuilles fraîches et mettez à macérer dans d'eau de
pluie pendant 8 jours. La
fermentation est alors terminée. Filtrez avec un tissu, mettez en
bouteille et stockez au frais pour
utiliser au fur et à mesure des besoins. Ce purin très concentré ne doit
jamais être utilisé pur.

UTILISATIONS

Dilué à 5% en pulvérisation sur toutes vos plantes, tous les 10 à 15
jours, durant toute la croissance.
Utilisé de cette façon, il fortifie, vivifie et protège les plantes des
pucerons et des maladies.

Dilué à 20 % en arrosage une fois tous les 10 à 15 jours. C'est un
excellent engrais et régénérateur
du sol.

Qu'il soit pulvérisé ou utilisé en arrosage, le purin d'ortie est un
produit indispensable au jardin. Il
donne de la saveur aux légumes et de l'éclat aux fleurs, lorsqu'il est
utilisé régulièrement et bien
dosé. C'est un produit efficace, économique et réalisable soi même.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOIS INATTENDUS

Attention, passé 3 semaines de fermentation le purin d'ortie dégage une
odeur pestilentielle…
Ne pas déverser sur les moquettes, costumes et nappes de repas d'affaires
sous peine d'incommoder
les personnes présentes (oups !)

Attention car le poisson mort peut atteindre en moins de temps une odeur
bien pire et paralyser des
bureaux administratifs pendant plusieurs heures ! (oulala !)

Conclusion : c'est le désespoir des marchands d'engrais et de pesticides
pour notre plus grand
bonheur !

POUR PLUS D'INFORMATIONS :

1) texte de loi n° 2006­11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole NOR:
AGRX0500091L
(http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=AGRX0500091L)

2)le livre : Purin d'Ortie et Compagnie Soigner les plantes par les
plantes par Bernard Bertrand, Jean­Paul Collaert et
Eric Petiot. Editions du Terran . Historique , articles de presse,
demande de moratoire et communiqués du collectif
orties et cie sur www.terran.fr

3)libération des semences www.kokopelli.asso.fr , www.tela­botanica.org

4)pratiques autonomisantes : fr.ekopedia.org , www.onpeutlefaire.com ,
ecolib.free.fr www.passerelleco.info

5) base d'informations­documentations sur l'état de la planète :
terresacree.org , les stratégies de contrôles : sity.net ,
ut.yt.t0.or.at

6) Sur tout : fr.wikipedia.org , infokiosques.net , indymedia.org ,
endehors.org